Cette femme subit l’inflation de plein fouet, mais prévoit tout de même de dépenser 160€ pour gâter ses chiens à Noël

Tout est une question d’organisation pour Fay Skerritt. La jeune femme de 30 ans doit faire des concessions à l’approche des fêtes de fin d’année, mais si elles lui permettent de gâter ses boules de poils préférées, alors elle aura tout gagné.

Illustration : "Cette femme subit l’inflation de plein fouet, mais prévoit tout de même de dépenser 160€ pour gâter ses chiens à Noël"

Comme bon nombre d’entre nous, une londonienne au nom de Fay subit l’inflation de plein fouet. Celle-ci impacte également le marché des animaux de compagnie (nous vous en parlions il y a quelque temps).

La trentenaire fait tout pour gâter ses toutous

Elle a du mal à payer ses factures, mais elle dépensera tout de même 160€ pour ses 2 Cockapoos à Noël. « Je veux que Lola et Fudge ne manquent de rien » confiait-elle au Sun.

Fay sait comment mettre son projet à exécution. Elle se contente de porter de « vieux » vêtements, ne se joindra pas à ses collègues cette année pour le jeu du Secret Santa (Père Noël Secret), et prévoit d’offrir des cadeaux moins coûteux à ses proches.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Cette femme subit l’inflation de plein fouet, mais prévoit tout de même de dépenser 160€ pour gâter ses chiens à Noël

Fay Skerritt

Ses convictions lui ont valu de nombreuses critiques et regards douteux, mais Fay n’en a que faire. « Je sais que cela peut paraître fou, mais les gens ne peuvent pas comprendre. Lola et Fudge sont comme mes enfants. »

La jeune femme prévoit de dépenser 80€ pour chacune de ses boules de poils. Pulls pour l’hiver, nouveaux paniers et friandises en tous genres feront partie de la liste d’offrandes. Pour économiser davantage, Fay fabriquera certains cadeaux elle-même. « Non seulement c’est drôle, mais en plus, c’est deux fois moins cher qu’en magasin. »

Illustration de l'article : Cette femme subit l’inflation de plein fouet, mais prévoit tout de même de dépenser 160€ pour gâter ses chiens à Noël

Photo d'illustration

A lire aussi : L’émotion d’une chienne de sauvetage, qui joue pour la première fois de sa vie avec une peluche (vidéo)

La trentenaire peut être rassurée, car elle n’est pas la seule à consacrer un tel budget à ses chiens pour Noël. Selon Guide Dogs, 26 % des britanniques auraient adopté les mêmes réflexes qu’elle à l’approche des fêtes, dans le but de gâter leurs animaux de compagnie.

2 commentaires