Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Cergy (95) : peine de prison de 3 mois avec sursis pour le trentenaire qui a battu sa chienne

Cergy (95) : peine de prison de 3 mois avec sursis pour le trentenaire qui a battu sa chienne

Publié le 11/08/2016 à 12h05

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Cergy (95) : peine de prison de 3 mois avec sursis pour le trentenaire qui a battu sa chienne"

Il y a 9 mois, des témoins avaient dénoncé l’agression perpétrée par un homme d’une trentaine d’années sur une chienne, lui assénant coups de pieds et de poings. Ce mardi, le tribunal correctionnel de Pontoise a énoncé le verdict à son encontre : 3 mois de prison avec sursis. Une peine assortie d’une interdiction de détenir un animal pendant 2 ans et de la confiscation de la chienne.

Les faits remontent au mois de novembre dernier à Cergy, dans le département du Val-d’Oise (95). Un soir, alors que des employés s’affairaient dans un bâtiment voisin, ces derniers ont été témoins d’une scène sinistre : dans l’appartement d’en face, un homme, assez bien bâti (mesurant près de 2 mètres) et âgé d’une trentaine d’années, battait un chien, une femelle Jack Russell Terrier. Il lui a infligé plusieurs coups de pieds et de poings, avant de la projeter contre la balustrade métallique du balcon.

Les témoins ont alors immédiatement prévenu la police, qui a dépêché des agents sur les lieux. La chienne battue a ensuite été placée en refuge et il a été signifié à l’homme qu’il aurait à répondre de ses actes face à la justice.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

Ce mardi (9 août), soit 9 mois après les faits, le tribunal correctionnel de Pontoise a rendu son verdict : le trentenaire, reconnu coupable d’avoir frappé et maltraité l’animal, a été condamné à 3 mois de prison avec sursis. Une décision assortie d’une interdiction de détenir un animal pendant 2 ans et de la confiscation de la chienne avec exécution provisoire.

De son côté, l’homme avait tenté de se justifier en arguant qu’il avait agi sous le coup de la colère, après que l’animal ait fait ses besoins dans l’appartement, alors qu’il venait tout juste de le nettoyer.

Même si c’est à sa compagne qu’appartenait la chienne, cette dernière lui a été retirée par mesure de précaution. Satisfaite de cette condamnation, l’association Stéphane Lamart pour la défense des droits des animaux, qui s’était portée partie civile, a parlé d’une « décision à la hauteur de [leurs] attentes » rapporte LeParisien.fr.

(crédit photo : LP/Olivier Boitet)

2572 partages

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !