Moïse le chien sauvé des eaux devient un atout pédagogique pour les jeunes en attendant de rencontrer sa famille pour la vie

Probablement victime de maltraitance, Moïse avait frôlé le pire après s’être retrouvé dans la Garonne, blessé et désespéré. Son sauvetage par la police municipale constituait le tout premier chapitre de la renaissance de ce chien. Aujourd’hui, il vit dans une famille d’accueil pas tout à fait comme les autres, puisqu’il s’agit d’une MFR.

Illustration : "Moïse le chien sauvé des eaux devient un atout pédagogique pour les jeunes en attendant de rencontrer sa famille pour la vie"

Un chien sauvé de la noyade a récemment intégré un programme pédagogique spécial au sein d’une Maison Familiale Rurale, rapporte la Dépêche du Midi.

Moïse, chien croisé Labrador Retriever, avait été secouru par des agents de la police municipale alors qu’il s’agrippait désespérément à un rocher dans la Garonne. Il avait ensuite été pris en charge par l’association ARPA (Association pour le Respect et la Protection de l’Animal), dont le refuge est situé à Boé dans le Lot-et-Garonne.

Le quadrupède était-il tombé dans le fleuve par accident ou y avait-il été volontairement jeté ? La piste de la maltraitance n’est pas écartée. L’animal souffrait d’une fracture pelvienne et était « totalement désociabilisé », indiquait le refuge ARPA sur sa page Facebook en novembre 2023.

Remis sur pattes grâce aux soins apportés par ses bienfaiteurs, Moïse avait ensuite connu plusieurs adoptions ratées. L’association soulignait alors le caractère spécifique du profil présenté par ce chien en raison de son passé douloureux : « Ce n'est pas une adoption standard. C'est pourquoi, nous recherchons une personne avec les compétences nécessaires, apte à analyser une situation de traumatisme pour une adoption qui se fera en plusieurs étapes. »

Illustration de l'article : Moïse le chien sauvé des eaux devient un atout pédagogique pour les jeunes en attendant de rencontrer sa famille pour la vie
Refuge ARPA / Facebook

Entretemps, Moïse a rejoint son foyer d’accueil, la Maison Familiale Rurale de Barbaste en l’occurrence. Il y intervient en tant que chien de médiation pédagogique auprès des jeunes en stage ou en apprentissage.

Un chien pour aider les jeunes à « apprendre autrement »

A la demande des moniteurs, il peut accompagner ces derniers durant les séances de formation et s’amuse durant les pauses avec les apprenants et les stagiaires, d’après la Dépêche du Midi.

Illustration de l'article : Moïse le chien sauvé des eaux devient un atout pédagogique pour les jeunes en attendant de rencontrer sa famille pour la vie
Refuge ARPA / Facebook

Sa présence a pour but d’aider ces jeunes gens à « apprendre autrement » et contribue à faciliter leur insertion sociale et professionnelle.

A lire aussi : Ce chien utilise la chatière comme poste d'observation et prend sa mission de surveillance du voisinage très au sérieux (vidéo)

Dans le même temps, cela lui permet de consolider sa socialisation dans l’optique de son adoption. Moïse attend toujours de rencontrer sa famille pour toujours, rappelle en effet la Maison Familiale Rurale de Barbaste sur sa page Facebook.

1 commentaire