Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Canada : Un chien spécialisé dans la détection d’une bactérie mortelle

Canada : Un chien spécialisé dans la détection d’une bactérie mortelle

Publié le 15/03/2017 à 11h32

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Canada : Un chien spécialisé dans la détection d’une bactérie mortelle"

Le personnel médical de l’hôpital général de Vancouver, au Canada, compte un membre très spécial : Angus, un toutou de 2 ans dont le rôle est de détecter une bactérie intestinale potentiellement mortelle.

Selon les spécialistes, les capacités olfactives des chiens sont 10 000 à 100 000 fois supérieures aux nôtres. Leur flair surpuissant leur permet de détecter des traces infimes de substances ou d’organismes vivants que les détecteurs les plus complexes fabriqués par l’Homme seraient incapables de découvrir.

Dans le domaine de la médecine, l’efficacité du nez canin dans la détection de maladies et de tumeurs est de mieux en mieux reconnue, comme le montre le projet KDog mené par l’Institut Curie. Au Canada, un hôpital de Vancouver fait intervenir un chien spécialement formé pour flairer une bactérie bien particulière.

A lire aussi : "L'alimentation d'une chienne pendant sa période d'allaitement"

Angus, un croisé Cocker / Springer de 2 ans, est chargé de détecter la bactérie Clostridium difficile. Cette dernière cohabite souvent avec les autres milliards de micro-organismes colonisant nos tubes digestifs, mais se trouve généralement en nombre bien inférieur pour représenter un réel danger pour notre santé. En revanche, chez les malades traités par antibiotique, Clostridium difficile devient potentiellement dangereuse, car le traitement tue les bactéries concurrentes et lui permet ainsi de se développer plus facilement. A partir d’un certain seuil, la bactérie Clostridium difficile provoque une diarrhée pouvant être mortelle.

Teresa Zurberg, infirmière à l’hôpital général de Vancouver, a justement souffert de cette infection et s’en est remise. C’est elle qui, après sa guérison, a formé Angus à la détection de Clostridium difficile. Concrètement, la mission de ce chien consiste à flairer cette bactérie hors de l’organisme humain, sur les objets ou les vêtements des patients et du personnel médical, par exemple. Une fois la bactérie trouvée, il suffit ensuite de l’exposer à un rayonnement ultraviolet pour la tuer et ainsi éviter toute contamination.

L’expérience d’Angus étant un succès, un 2e chien spécialisé dans la détection de la bactérie Clostridium difficile est actuellement en formation. Il se prénomme Dodger et sera bientôt prêt à épauler son congénère.

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !