Des chiens artistes se mettent à la peinture pour aider leur refuge à se maintenir à flot

Qui a dit que les chiens n’avaient pas la fibre artistique. Ceux d’un refuge anglais prouvent qu’ils sont tout à fait capables de signer de superbes créations sur toile et même de monnayer leurs talents pour soutenir une bonne cause.

Illustration : "Des chiens artistes se mettent à la peinture pour aider leur refuge à se maintenir à flot"

Comme bon nombre de refuges, le Bristol Animal Rescue Centre éprouve bien des difficultés à fonctionner normalement en raison du contexte économique actuel et de la hausse des abandons.

Cette structure d’accueil située à Bristol, dans le sud-ouest de l’Angleterre, est affiliée à la RSPCA qui est la principale association de protection animale au Royaume-Uni. Malgré cela, elle est financée essentiellement par des fonds privés et des dons.

Pour se maintenir à flot et continuer de s’occuper de ses pensionnaires canins et félins, l’équipe du Bristol Animal Rescue Centre doit réfléchir à toutes sortes d’initiatives. L’une d’elles est particulièrement créative et amusante. Il s’agit d’un projet baptisé « The Mutt Gala », que l’on pourrait traduire par « le gala des cabots ».

Il consiste en la création de tableaux par des chiens vivant dans ce refuge, rapporte TV5 Monde.

Illustration de l'article : Des chiens artistes se mettent à la peinture pour aider leur refuge à se maintenir à flot
Bristol Animal Rescue Centre / Facebook

Bee Lawson, spécialiste du comportement animal au Bristol Animal Rescue Centre, explique à l’AFP que « les gens n'ont tout simplement pas les moyens de payer l'assurance et les soins vétérinaires ». Ce qui favorise les abandons et met les associations à rude épreuve. En organisant le Mutt Gala, l’établissement de Bristol peut espérer récolter une petite somme qui l’aidera à faire face à ses importantes dépenses quotidiennes.

Comment les chiens réalisent-ils ces tableaux d’art abstrait ? Les bénévoles placent du beurre d’arachide ou du fromage sur un film alimentaire recouvrant la toile, sur laquelle est disposée de la peinture non toxique. En reniflant et en léchant leurs friandises, ou même en marchant dessus, les animaux dessinent des formes colorées.

Jusqu’à 370 euros pour une toile du maître Major

Ces créations seront vendues aux enchères à des prix allant de 50 (60 euros environ) à 320 livres sterling (370 euros), les plus chères étant les œuvres d’un talentueux Husky Sibérien appelé Major. Ses toiles intitulées « Excited I » et « Excited II » promettent, en effet, d’affoler les enchères.

Les chats du refuge participent, eux aussi, à l’expérience. Parmi eux figure Cammie, auteure d’un tableau aux couleurs chaudes baptisé « Burning Man ».

A lire aussi : Des chiens policiers offrent une scène adorable en s'accordant un moment de détente à l'aéroport (vidéo)

L’idée est à la fois ingénieuse et gaie. C’est une façon ludique de récolter des fonds pour le refuge tout en donnant de la visibilité à ses pensionnaires dans l’optique de leur adoption.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil