Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Boulogne-sur-Mer (62) : Les policiers contraints de briser la vitre d’une voiture pour libérer un chien

Publié le 20/07/2017 à 10h48

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Boulogne-sur-Mer (62) : Les policiers contraints de briser la vitre d’une voiture pour libérer un chien"

Encore un chien laissé dans un véhicule en plein soleil… Heureusement, les policiers sont intervenus à temps pour sauver l’animal en question, au prix d’une vitre brisée. Ses maîtres, qui étaient sur la plage, vont devoir s’expliquer devant le tribunal.

Chaque été, c’est le même constat : des chiens sont laissés par leurs propriétaires dans leurs voitures alors que les températures sont difficilement supportables et qu’à l’intérieur des véhicules, elles sont encore plus élevées. Hélas, beaucoup parmi ces animaux y perdent la vie.

D’autres sont sauvés in extremis après être passés par d’atroces souffrances. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir rappelé aux propriétaires de chiens de prendre leurs précautions. Différents organismes et associations n’ont eu de cesse de rappeler qu’il ne suffisait pas d’abaisser les vitres pour que les conditions à l’intérieur des habitacles soient vivables pour les chiens. En 10 ou 15 minutes, les températures y atteignent des niveaux inimaginables.

A lire aussi : "Voyager avec son chien en voiture"

C’est ainsi que ce mardi midi, à Boulogne-sur-Mer dans le département du Pas-de-Calais, des policiers ont été prévenus par des passants qu’un chien avait été laissé par ses maîtres, partis à la plage, dans leur véhicule de marque BMW garé en plein soleil, d’après La Voix du Nord.

Le petit chien de type Bichon, à la robe blanche et répondant au nom de Chip, a finalement été extrait de la voiture après que les policiers aient brisé l’une de ses vitres.

L’animal a ensuite été pris en charge par la société Opale Capture Environnement, qui a, par ailleurs, porté plainte contre ses propriétaires. Ces derniers l’ont récupéré quelques heures plus tard, mais ils auront à s’expliquer face à la justice.

3098 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !