Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Australie : Une chienne revient chez elle avec 30 fragments de balles dans le crâne

Publié le 05/09/2017 à 15h47

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Australie : Une chienne revient chez elle avec 30 fragments de balles dans le crâne"

La famille de Lola, une chienne Labrador-Retriever, est sous le choc. Elle a été grièvement blessée par un tir d’arme à feu et risque notamment de perdre une partie de sa vision. L’animal est traumatisé.

Kayla Evans, qui vit à Veradilla dans l’Etat du Queensland (Nord-est de l’Australie), avait adopté Lola, une femelle Labrador-Retriever, alors que celle-ci n’avait que 4 mois. Très attachée à la chienne, elle était complètement choquée de la voir rentrer à la maison la tête ensanglantée jeudi dernier (31 août), comme le rapporte le site australien ABC News.

Kayla Evans l’a alors immédiatement emmenée à l’Animal Welfare League, où elle travaille comme infirmière vétérinaire, pour soigner sa plaie. Elle a ainsi nettoyé et désinfecté cette dernière, avant d’administrer au quadrupède un antibiotique et un antidouleur, pensant qu’elle a été mordue.

Mais quelle n’a pas été sa surprise de constater 2 jours plus tard, avec le passage aux rayons X, que Lola avait 30 fragments de munition d’arme à feu logés dans le front et derrière les yeux… Horrifiée, elle s’est effondrée en larmes, elle qui avait pensé à tout sauf à un tel acte.

Suite à ce diagnostic, Lola a subi une première intervention chirurgicale de 4 heures qui n’a permis d’extraire que 7 des fragments de plomb. Certains sont minuscules et profondément enfoncés dans l’os. La chienne devra subir plusieurs interventions à et faire face à des opérations de plus en plus délicates.

Kayla Evans, qui craint une infection ou une perte de sa vision, ne comprend pas comment l’on a pu s’en prendre aussi violemment à sa chienne, elle qui était habituée à se promener seule dans le secteur. Dans les communes rurales du Queensland, toutefois, les gens ont le droit de posséder des armes à feu et d’en faire usage lorsqu’un intrus, y compris les chiens, pénètre dans leurs propriétés. La RSPCA du Queensland a ouvert une enquête à propos de cet incident.

A lire aussi : "Les balles de tennis sont-elles dangereuses pour mon chien ?"

Photos : Kayla Evans

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !