Après 1176 jours d’attente, une chienne qui risquait l’euthanasie a enfin trouvé une famille

Illustration : "Après 1176 jours d’attente, une chienne qui risquait l’euthanasie a enfin trouvé une famille"

Sheba a attendu 3 ans et 3 mois pour être adoptée. Cette chienne avait été sauvée de l’euthanasie et passé plusieurs séjours en familles d’accueil jusqu’à ce qu’on lui ait enfin trouvé le foyer adéquat.

Le 13 janvier 2018, les anciens maîtres de Sheba avaient décidé qu’ils ne pouvaient plus la garder et l’avaient amenée à la Heaven Can Wait Animal Society, basée à Las Vegas dans le Nevada.

Cette croisée Shiba Inu / Berger Australien faisait partie des chiens jugés « non adoptables » en raison de ses problèmes d’anxiété. Ce qui signifiait qu’elle risquait d’être euthanasiée sans l’intervention de l’équipe de Heaven Can Wait, rapporte 8NewsNow.

La chienne avait ensuite été confiée à plusieurs familles d’accueil, mais les bénévoles ne parvenaient pas à lui trouver un foyer définitif. Ils n’ont toutefois jamais baissé les bras. Ils ont travaillé d’arrache-pied pour compléter son éducation et sa socialisation, ce qui a permis à la chienne de montrer de réels signes de progrès.

« Nous avons trouvé le bon foyer pour elle »

« Sheba est un chienne merveilleuse. Elle a besoin de quelqu'un qui puisse fixer des limites, la garder active et lui donner de l’amour et de l’affection », expliquait Kiley Esprecion, du programme « Pups on Parole ». Ce dernier sauve les chiens risquant l’euthanasie dans les refuges qui la pratiquent, en les plaçant dans d’autres structures, des familles d’accueil ou d’adoption.

« Je pense que nous avons trouvé le bon foyer pour elle », poursuivait-elle. Sheba a, en effet, suivi une période d’essai chez une famille locale et tout s’est déroulé à merveille. Le 3 avril, l’adoption de la chienne été officialisée, 1176 jours après son arrivée à la Heaven Can Wait Animal Society.

A lire aussi : Le portrait d’un Carlin étonnant et unique dépourvu de poils (vidéo)

Elle s’appelle désormais Momo et a pu commencer sa nouvelle vie le weekend dernier.

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

4 commentaires