Âme brisée, ce chien qui errait dans un cimetière apprend que tous les humains ne sont pas mauvais (vidéo)

Vous êtes nombreux à avoir suivi les aventures de Canelle, la chienne qui avait élu domicile au cimetière du Père-Lachaise avant que Philippe Toutenelle ne la sauve. Cette année, le directeur de l’association GIAPA a réalisé un autre sauvetage marquant… également dans un champ du repos ! Découvrez sans plus tarder l’histoire de Copain, le vagabond à 4 pattes qui avait perdu foi en l’homme.

Illustration : "Âme brisée, ce chien qui errait dans un cimetière apprend que tous les humains ne sont pas mauvais (vidéo)"

Toutes les âmes n’ont pas la chance d’avancer sur un chemin dénué d’obstacles. Un jeune Fila de Sao Miguel a erré dans le brouillard, fuyant ses mauvais souvenirs, mais cherchant désespérément un avenir.

Ses pérégrinations l’ont conduit au cimetière parisien d’Ivry, où les murmures du passé se mêlent aux gémissements du vent. Maigre et à bout de souffle, le va-nu-pattes a vadrouillé entre les tombes, puis s’est couché dans une allée. C’est ainsi qu’une visiteuse l’a découvert un beau matin.

Après avoir surpris cette ombre noire étendue au milieu des rumeurs silencieuses des défunts, la dame a alerté les gardiens qui l’avaient déjà repérée. À la suite du signalement, membres de la fourrière, pompiers et policiers sont intervenus pour le récupérer. En vain. L’animal, en proie à une peur bleue, a refusé de se laisser attraper docilement.

Le chien a appris à faire confiance aux humains

Heureusement, la providence est apparue en la personne de Philippe Toutenelle, fondateur de l’association GIAPA. Prévenu par une amie de la visiteuse qui le suit sur les réseaux sociaux, il est parti à la rencontre du rôdeur canin.

« Il était très affamé et fouillait les poubelles. Les gardiens du cimetière ont commencé à le nourrir un peu, en lui donnant des restes et quelques croquettes, a expliqué le sauveteur à l’équipe rédactionnelle de Woopets, je lui ai dit : "À partir d’aujourd’hui, tu vas me voir tous les jours !" »

Fort de son expérience avec Canelle, la Malinoise qui avait été abandonnée au cimetière du Père-Lachaise et refusait tout contact avec les humains, Philippe s’est confié la mission de lui redonner confiance.

Mais pourquoi le canidé avait-il perdu foi en l’homme ? N'étant pas identifié : d'où venait-il ? Des questions auxquelles son sauveur a tenté de trouver des réponses, en menant une enquête de voisinage. Hélas, aucune information n’a été exhumée à ce jour. Son passé comportera toujours d’épaisses zones d’ombre…

Illustration de l'article : Âme brisée, ce chien qui errait dans un cimetière apprend que tous les humains ne sont pas mauvais (vidéo)

© Philippe Toutenelle / GIAPA (Facebook)

Une belle métamorphose

« La première semaine n’a pas donné de réel résultat, car il était vraiment sur la réserve, a indiqué notre interlocuteur, même avec un poulet rôti au bout de la main, il restait méfiant. Il en avait envie, mais ne s’approchait pas. Je devais le poser et reculer. » Au fil du temps, Philippe a finalement réussi à se rapprocher davantage de son protégé.

Grâce à sa gentillesse et son profond dévouement, il a réveillé la véritable personnalité du chien. En plus d’être étranger à la bienveillance humaine, l’animal ne connaissait absolument pas le jeu. Patient, son bienfaiteur lui a appris à se détendre et s’amuser.

Illustration de l'article : Âme brisée, ce chien qui errait dans un cimetière apprend que tous les humains ne sont pas mauvais (vidéo)

© Philippe Toutenelle / GIAPA (Facebook)

Enjoué et intelligent, le quadrupède a également révélé la part affectueuse qui sommeillait en lui. « Le quatorzième jour, changement fulgurant : il est venu à moi, a pris de la nourriture dans ma main et s’est quasiment collé contre moi, s’est enthousiasmé Philippe, il n’avait plus du tout le même regard. Il s’est couché sur le côté, les 4 pattes en l’air, et m’a regardé comme pour m’inviter à le caresser. »

Dans le champ du repos parisien, une âme s’est éveillée. Celle d’un chien errant, qui s’était verrouillé afin de se protéger des hommes. L’animal a ouvert son cœur, naguère fermé à double tour, et s’est mis à quémander des caresses aux personnes qu’il croisait dans les allées du cimetière. Philippe Toutenelle a gagné son pari.

Illustration de l'article : Âme brisée, ce chien qui errait dans un cimetière apprend que tous les humains ne sont pas mauvais (vidéo)

© Philippe Toutenelle / GIAPA (Facebook)

« C’est comme s’il avait toujours été mon chien »

2 semaines après le début de l’opération, le Fila de Sao Miguel est monté dans le véhicule de son protecteur. À l’heure actuelle, le rescapé savoure une douce oisiveté au sein d'une pension canine. Son humain préféré lui apporte régulièrement sa dose d’amour et l’aide à parfaire sa socialisation. « On travaille doucement, mais sûrement », a précisé notre source.

Par la suite, Philippe espère adopter la boule de poils, avec laquelle il a tissé un lien unique. « Quand il me regarde, il ne voit que moi et personne d’autre, nous a-t-il confié, c’est comme s’il avait toujours été mon chien. »

Âgé d’environ un an et demi, le canidé a encore beaucoup à apprendre et à découvrir du monde. Désormais en sécurité et en bonne santé, il sait qu’il pourra toujours compter sur le soutien de son sauveur.

A lire aussi : Une chienne accouchant dans la voiture reçoit le soutien d'un ado surpris mais déterminé à l'aider

Illustration de l'article : Âme brisée, ce chien qui errait dans un cimetière apprend que tous les humains ne sont pas mauvais (vidéo)

© Philippe Toutenelle / GIAPA (Facebook)

Pour la petite anecdote, Philippe l’a naturellement baptisé Copain lors de leur première rencontre. « Je l’ai appelé avec une intonation bienveillante. Même s’il avait peur, il y a eu un petit déclic chez lui, alors je suis resté sur ce nom », a-t-il conclu.

Un nom, qui reflète merveilleusement bien la relation de confiance qu’ils ont créée dans le cimetière parisien d’Ivry. Comme l’a si bien fait remarquer le Père Sertillanges : « L'amitié est l'union enrichissante de deux êtres. »

4 commentaires