Abandonné puis secouru, ce chien voue un véritable culte à celui qui lui a tendu la main

Publié le 08/06/2020 à 18h05

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Abandonné puis secouru, ce chien voue un véritable culte à celui qui lui a tendu la main"
© Sam Clarence

Depuis que Sam lui a tendu la main, son chien Stanley ne veut plus la lâcher, littéralement.

Au printemps 2017, Sam Clarence, qui vit à Christchurch en Nouvelle-Zélande, promenait bénévolement les chiens du refuge Bull Breed Rescue non loin de chez lui. On lui avait alors demandé s’il pouvait garder un chiot de 6 mois pendant quelques semaines. Le jeune chien et son frère avaient été découverts en compagnie de leur mère dans une propriété abandonnée. Dès qu’il a rencontré Stanley, Sam Clarence a su qu’il allait être bien plus qu’un maître provisoire pour le quadrupède.

Pourtant, c’était loin d’être gagné au départ. Le chiot était terrifié, au point de mettre près d’une heure à descendre de la voiture quand il était arrivé devant sa nouvelle maison, comme le raconte The Dodo. Le premier soir, Stanley avait eu droit à un bain, un bon repas et un couchage douillet au coin de feu. Puis, de jour en jour, la confiance s’est installée. L’attachement qu’éprouvait le chien pour Sam Clarence devenait de plus en plus fort.

Ce dernier a décidé de l’adopter définitivement et Stanley s’est mis à le suivre absolument partout. Le chien posait systématiquement la patte sur son bras, comme pour maintenir un contact physique permanent. Quand son papa d’adoption n’était pas à la maison, il en faisait de même avec son colocataire.

A lire aussi : Ce chat repousse d’abord sa petite sœur avant qu’une sieste vienne tout bouleverser

Depuis, c’est devenu un réflexe. Que Sam conduise ou regarde la télévision, Stanley vient s’asseoir ou se coucher tout près de lui et le touche avec la patte. Ils vont d’aventure en aventure sur les routes, les plages, la campagne et d’autres sites naturels, soit autant d’occasions pour le chien de respirer le grand air et courir à sa guise. Il est le compagnon de voyage idéal pour Sam, mais aussi son meilleur ami. Un sentiment qui, à ne pas en douter, est réciproque.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation