2 chiens de refuge escortés par la police municipale de Perpignan pour donner leur sang à une congénère en danger de mort

2 chiens de refuge sont devenus de véritables héros ce jeudi 8 septembre. Si donner son sang est une pratique connue chez les humains, elle l’est moins pour les animaux. Pourtant, elle permet de sauver de nombreuses vies. La chaîne de solidarité qui s’est mise en place en un temps record a engendré la fin heureuse tant espérée.

Illustration : "2 chiens de refuge escortés par la police municipale de Perpignan pour donner leur sang à une congénère en danger de mort"

Jeudi 8 septembre, la clinique vétérinaire Neovet a opéré une chienne mal en point nommée Iris. Pour la sauver, le chirurgien avait besoin d’un don du sang et a donc appelé en dernier recours l’association Un Gîte Une Gamelle à 17 heures.

« Une chienne dans un état très grave doit être transfusée très rapidement, il faudrait 2 canidés pour tenter de la maintenir en vie, mais nous avons peu de temps », a expliqué le soignant.

L’équipe du refuge s’est organisée et a pensé à 2 toutous résidents compatibles et en pleine forme, Saiko et Soko.

Les bénévoles les ont donc embarqués à bord de leur véhicule. « Ils étaient super heureux de faire un tour en voiture », a déclaré Corinne Legrand.

Seulement à cette heure de pointe, la circulation est dense dans l’agglomération de Perpignan et il y avait de grandes chances qu’ils n’arrivent pas à temps.

« Il fallait qu’on y soit pour 18 heures. Donc j’ai appelé la brigade cynophile de la police municipale de la ville et je leur ai expliqué la situation », a relaté Corinne.

Une chaîne de solidarité

Les forces de l’ordre ont accepté volontiers la mission. Sirène hurlante, le véhicule de police a escorté celui du refuge de la zone du Polygone Nord jusqu’à la clinique.

Les 2 agents en uniforme ont aidé Caroline à sortir les canidés de leur caisse de transport et les ont conduits à l’intérieur de l’établissement.

« Vous auriez vu comme ils étaient fiers nos loulous du refuge, des vrais chiens policiers !! Ils ont été pris en charge rapidement, sans aucun stress », a expliqué l’organisation sur ses réseaux sociaux avant de remercier chaleureusement les bons samaritains.

Le soir même à 20 heures, le vétérinaire a rappelé Caroline pour l’informer de la situation.

La chirurgie d’Iris était encore en cours, mais tout se déroulait désormais sous les meilleurs auspices, car Saiko avait pu donner son sang.

A lire aussi : La Pitbull qui s'était mordue la patte pour échapper à son calvaire a retrouvé une famille !

Dès le lendemain, la malheureuse s’est réveillée. Elle se remet aujourd’hui de son épreuve, rapporte le Démotivateur.

Saiko et Soko, les 2 héros, ont quant à eux regagné le chenil où ils attendent toujours des adoptants.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 20/09/22

    merci à ces deux braves toutous d'avoir sauvé la belle IRIS....qui j'espère va mieux (??? ..j'espère que les deux toutous trouveront bien vite une gentille famille

      Répondre   Signaler


  • Image de profil