Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Faire cohabiter un chat avec un chaton

Vous avez déjà un chat adulte dans la famille et projetez d'adopter un chaton ? Nous ne pouvons évidemment que vous féliciter pour cette décision et vous encourager à le faire. Il convient toutefois de rappeler que faire cohabiter un chat avec un chaton n'est pas chose aisée. C'est un processus qui demande beaucoup de temps et de patience, ainsi qu'une préparation adéquate.

Sexe, âge, caractère : les critères pour déterminer la cohabitation entre chat et chaton

En matière de cohabitation entre 2 chats, dont un chaton, plusieurs caractéristiques propres à chacun des protagonistes sont à prendre en considération. A commencer par l'âge.

Le chaton peut, en effet, être âgé de quelques semaines (rappel : l'âge légal minimum pour adopter un chaton est de 8 semaines) à plusieurs mois, ce qui implique de grandes différences en termes de comportement. On estime généralement que moins le chat déjà en place est âgé, plus il y a de chances que lui et le nouveau chaton s'entendent. Le plus jeune aura, en effet, besoin d'exprimer sa curiosité et son énergie, alors que l'aîné recherchera sans doute davantage de tranquillité.

Le sexe de chacun des 2 félins est également un élément déterminant quant à la qualité de la cohabitation. Il faut savoir que, même castrés, 2 chats de sexe mâle peuvent voir s'installer un sentiment de rivalité entre eux. L'idéal serait donc que l'on ait affaire à un mâle et une femelle (les stériliser dans ce cas, si vous ne souhaitez pas qu'ils procréent) ou à 2 chattes. De manière générale, chez ces dernières, les conflits sont moins présents, même s'il peuvent survenir.

Habituer chacun à la présence et à l'odeur de l'autre

Mettre directement votre chat adulte et le chaton que vous venez d'adopter en contact physique comporte trop de risques. Il est plutôt recommandé de les séparer au départ. L'idée est de laisser chacun d'eux s'habituer à la présence de l'autre, notamment par le biais des odeurs.

Vous pouvez, par exemple, déposer la caisse du chaton (sans ce dernier) et laisser votre chat la renifler. Ne le forcez pas à le faire ; il l'inspectera de sa propre initiative quand il en aura l'envie.

Inscrivez-vous et recevez tous nos conseils

L'étape suivante consistera à instaurer le contact visuel. A distance, le chat adulte et le chaton peuvent se voir, sans encore se toucher.

Pendant tout le processus et bien après, vous devrez montrer à votre ancien chat que sa place au sein de la famille n'est pas remise en cause. Continuez de lui consacrer du temps, de jouer avec lui et de le caresser pour qu'il comprenne que l'arrivée du chaton n'est pas porteuse de changements négatifs.

Le premier contact entre votre chaton et votre chat adulte

Quand vous sentez que votre chat adulte s'est calmé et estimez qu'il est suffisamment prêt, vous pourrez les laisser entrer en contact physiquement. Avant la rencontre, diffuser des phéromones apaisantes (vous les trouverez sous forme de spray en animalerie) peut aider grandement.

Le risque de bagarre lors de ce premier face-à-face est bien là. Même si vous pourriez être tenté(e) d'intervenir, notamment pour protéger le plus jeune, vous devrez vous en abstenir. D'abord parce que vous risqueriez de vous blesser, mais aussi parce qu'une hiérarchie doit se mettre en place entre les 2 félins. De plus, dans la majorité des cas, les affrontements entre chats domestiques, même spectaculaires, sont de moindre gravité.

Le chaton doit pouvoir disposer d'une possibilité de fuite ; toute cachette à laquelle le chat adulte ne peut accéder serait la bienvenue (sous un meuble bas, par exemple).

Soyez patient(e), car la cohabitation peut prendre des jours, voire des semaines pour s'installer véritablement.

Sexe, âge, caractère : les critères pour déterminer la cohabitation entre chat et chaton

En matière de cohabitation entre 2 chats, dont un chaton, plusieurs caractéristiques propres à chacun des protagonistes sont à prendre en considération. A commencer par l'âge.

Le chaton peut, en effet, être âgé de quelques semaines (rappel : l'âge légal minimum pour adopter un chaton est de 8 semaines) à plusieurs mois, ce qui implique de grandes différences en termes de comportement. On estime généralement que moins le chat déjà en place est âgé, plus il y a de chances que lui et le nouveau chaton s'entendent. Le plus jeune aura, en effet, besoin d'exprimer sa curiosité et son énergie, alors que l'aîné recherchera sans doute davantage de tranquillité.

Le sexe de chacun des 2 félins est également un élément déterminant quant à la qualité de la cohabitation. Il faut savoir que, même castrés, 2 chats de sexe mâle peuvent voir s'installer un sentiment de rivalité entre eux. L'idéal serait donc que l'on ait affaire à un mâle et une femelle (les stériliser dans ce cas, si vous ne souhaitez pas qu'ils procréent) ou à 2 chattes. De manière générale, chez ces dernières, les conflits sont moins présents, même s'il peuvent survenir.

Habituer chacun à la présence et à l'odeur de l'autre

Mettre directement votre chat adulte et le chaton que vous venez d'adopter en contact physique comporte trop de risques. Il est plutôt recommandé de les séparer au départ. L'idée est de laisser chacun d'eux s'habituer à la présence de l'autre, notamment par le biais des odeurs.

Vous pouvez, par exemple, déposer la caisse du chaton (sans ce dernier) et laisser votre chat la renifler. Ne le forcez pas à le faire ; il l'inspectera de sa propre initiative quand il en aura l'envie.

L'étape suivante consistera à instaurer le contact visuel. A distance, le chat adulte et le chaton peuvent se voir, sans encore se toucher.

Pendant tout le processus et bien après, vous devrez montrer à votre ancien chat que sa place au sein de la famille n'est pas remise en cause. Continuez de lui consacrer du temps, de jouer avec lui et de le caresser pour qu'il comprenne que l'arrivée du chaton n'est pas porteuse de changements négatifs.

Le premier contact entre votre chaton et votre chat adulte

Quand vous sentez que votre chat adulte s'est calmé et estimez qu'il est suffisamment prêt, vous pourrez les laisser entrer en contact physiquement. Avant la rencontre, diffuser des phéromones apaisantes (vous les trouverez sous forme de spray en animalerie) peut aider grandement.

A lire aussi : "Le marquage du territoire chez le chat"

Le risque de bagarre lors de ce premier face-à-face est bien là. Même si vous pourriez être tenté(e) d'intervenir, notamment pour protéger le plus jeune, vous devrez vous en abstenir. D'abord parce que vous risqueriez de vous blesser, mais aussi parce qu'une hiérarchie doit se mettre en place entre les 2 félins. De plus, dans la majorité des cas, les affrontements entre chats domestiques, même spectaculaires, sont de moindre gravité.

Le chaton doit pouvoir disposer d'une possibilité de fuite ; toute cachette à laquelle le chat adulte ne peut accéder serait la bienvenue (sous un meuble bas, par exemple).

Soyez patient(e), car la cohabitation peut prendre des jours, voire des semaines pour s'installer véritablement.

A propos de l'auteur :

0 partage

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 16/07/19

    Bonjour, merci pour cet article qui m'a donné quelques conseils utiles lors de l'arrivée du chaton que j'ai recueilli il y a 2 mois.
    J'aimerais avoir quelques conseils supplémentaires concernant mon cas avec mon chaton. Il y a 2 mois, j'ai trouvé sur le bord d'un chemin de promenade une petite boule de poil noire et blanche. Ce chaton après passage chez le véto avait 1 mois et demi. J'ai décidé de le garder, ayant 2 chats adultes à la maison (8 et 14 ans) je me suis dit qu'on ferait de la place pour celui-là.
    Le soucis c'est que depuis 2 mois, il attaque mes autres chats (jeu au départ qui tourne au harcèlement et parfois même à l'affrontement) le petit joue le caïd avec mon chat de 14 ans (position agressive face à lui, oreilles à moitié baissées, queue qui bouge très vite) mon vieux chat lui met des coups de pattes mais n'ose pas trop le remettre à sa place de chaton.
    Pensez-vous qu'à l'avenir ce comportement va s'accentuer ? Ou que le petit se calmera ? Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour détendre l'atmosphère ? (j'ai une prise felifriend déjà) Ps : le petit sera stérilisé d'ici sept-oct et les 2 autres le sont.
    Merci à la personne qui pourra me répondre ;)

     Répondre  Signaler