Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Selon cette étude, les célibataires de longue date comble leur manque d'amour avec l'aide des chats !

Publié le 08/08/2019 à 14h24

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Selon cette étude, les célibataires de longue date comble leur manque d'amour avec l'aide des chats !"

Se défaire de la pression liée au célibat, profiter d’un soutien émotionnel, mieux vivre la solitude et peut-être même avoir une chance de trouver l’âme sœur grâce à lui… Le chat serait le meilleur ami de l’homme célibataire, si l’on en croit une étude qui s’est intéressée à ces chat-libataires.

Comme le rapporte The Sun, une étude axée autour des « cat-chelors » (contraction des mots « cat » et « bachelors » : « chat » et « célibataires ») a permis de recueillir des données très intéressantes à leur propos. Ces travaux ont été réalisés à la demande de la startup Itchpet, spécialisée dans les traitements antipuces et anti-tiques pour chats et chiens.

Ils révèlent ainsi que, parmi les hommes seuls vivant avec des chats interrogés, 1 sur 4 pense que l’animal l’aide à se défaire du stress lié au célibat. 29% d’entre eux estiment, par ailleurs, que leurs chats sont de très bons interlocuteurs et qu’ils leur parlent régulièrement. 10% de ces célibataires pensent même que les félins sont d’excellents conseils quand ils traversent des épreuves émotionnelles difficiles.

D’après cette étude également, la moitié des chat-libataires confient que leurs chats les aident à rester calmes, tandis qu’un sur 3 est convaincu qu’il a pris la meilleure décision de sa vie en effectuant l’adoption ou l’achat d’un chat. Plus surprenant, un cat-chelor sur 6 pense que son chat l’a aidé à obtenir plus de rendez-vous galants.

A lire aussi : "Comment voyager avec son chat en avion ?"

Pour Jonny Gould, directeur d’Itchpet, « les chats peuvent offrir un très grand soutien émotionnel. Il est donc normal que nous en prenions soin en retour ». Côté soins justement, 76% des célibataires interrogés déclarent emmener leur chat au moins une fois par an chez le vétérinaire pour la visite périodique.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !