Une enfant perd son chat et pleure pendant des semaines. 3 ans plus tard, la puce d'identification a parlé

Illustration : "Une enfant perd son chat et pleure pendant des semaines. 3 ans plus tard, la puce d'identification a parlé"

Faith était inconsolable depuis la disparition de son amie Boo. Cette chatte, que la famille cherchait depuis 3 ans, a récemment refait surface. Sa puce d’identification a permis des retrouvailles inespérées.

« Elle a pleuré pendant des semaines à la seule évocation du nom de Boo ». Elle, c’est Faith. Elle est la fille de Lou Barker, propriétaire de la chatte en question.

Le 9 mai 2018, la mère de famille, qui vit à Wokingham dans le comté du Berkshire (Sud de l’Angleterre), découvrait que Boo avait disparu. Faith avait 12 ans à l’époque et l’absence du félin était une terrible épreuve pour elle. La chatte à la robe blanche et aux yeux bleu et vert était, en effet, sa meilleure amie, raconte Bracknell News.

Lou Barker et ses proches l’avaient cherchée partout, mais Boo restait introuvable. L’hypothèse la plus probable pour ses maîtres était qu’elle s’était retrouvée à bord du véhicule d’ouvriers du bâtiment. A l’époque, il y avait un chantier près de chez eux, et la chatte avait la fâcheuse habitude de s’endormir sous les capots des voitures.

Retrouvée à une poignée de kilomètres de la maison

Les Barker n’avaient plus de nouvelles de l’animal jusqu’à dimanche dernier (14 mars). Du côté de Barkham, à seulement quelques kilomètres de là, une femme prénommée Amber recueillait une chatte blessée. Elle a posté une photo d’elle sur Facebook et sa propriétaire l’a vue.

Le lendemain, Amber et Lou Barker se sont échangé des messages. La première voulait être sûre qu’il s’agissait bien la propriétaire du félin qu’elle venait de secourir. Elle lui a posé toutes sortes de questions, puis a emmené Lou chez le vétérinaire pour vérifier sa puce d’identification. Quand elle a eu la confirmation que son interlocutrice disait vrai, elles ont convenu d’un rendez-vous à la clinique pour animaux.

Lou Barker, pleurait de joie. Faith en a fait de même lorsqu’elle le lui a annoncé. Boo est revenue à la maison et a semblé reconnaître sa famille. Elle est, en plus, en bonne santé, ses blessures n’étant que légères.

A lire aussi : Ces 2 chatons ont perdu leurs familles respectives. Ils se rencontrent et tissent un lien unique

« Le principal message, c’est l’importance de l’identification par puce », a conclu Lou Barker.

0 partage
" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !