Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever

L’instinct maternel est présent chez toutes les chattes qui mettent bas, mais il est moins marqué chez certaines pour différentes raisons. C’était le cas de Blossom, une minette errante recueillie avec ses 6 petits dont elle n’arrivait pas à s’occuper correctement.

Illustration : "Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever"

Jenny, mère d’accueil bénévole, a accepté de prendre soin de 6 chatons et leur mère. Cette dernière semblait avoir du mal à allaiter sa progéniture, ne produisant pas suffisamment de lait. Ce qui n’était évidemment pas sans conséquences sur l’état de santé des petits félins. « Quand je les ai récupérés, les chatons étaient léthargiques, peu énergiques et, bien qu’étant âgés de quelques jours, ils pesaient encore moins de 100 grammes », raconte leur bienfaitrice à Love Meow.

Ils étaient trop faibles pour boire au biberon. Jenny a donc dû les nourrir à la sonde. Une tâche particulièrement éprouvante pour la bénévole, qui s’est toutefois armée de patiente et de courage pour les sauver.

Illustration de l'article : Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever
jennys_animal_house / Instagram

Les jours suivants, la mère, qui a été appelée Blossom, ne pouvait toujours pas les allaiter de manière satisfaisante. Elle passait de plus en plus de temps loin du nid. Elle n’était clairement pas à l’aise dans ce rôle de maman, même si elle faisait de son mieux pour les toiletter et les rassurer.

Jenny a attendu de voir si la situation allait s’améliorer. Au bout de 2 semaines, constatant que ce n’était pas le cas, elle a compris que le mieux à faire était de les séparer. Elle a ainsi continué de s’occuper de Chiclet, Skittles, Pez, Tic Tac, Jelly Bean et Gumdrop, alors que Blossom vivait désormais chez une autre famille d’accueil.

Illustration de l'article : Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever
jennys_animal_house / Instagram

La chatte se sentait mieux et retrouvait son entrain et son énergie. Les chatons se portaient, eux aussi, de mieux en mieux. Jenny a reçu l’aide d’une autre bénévole, Penny, ce qui l’a grandement soulagée.

Illustration de l'article : Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever
jennys_animal_house / Instagram

Chacun sa route

Les chatons ont enfin commencé à accepter la tétine. Ils ont été installés dans une pièce plus spacieuse où ils laissaient libre cours à leur curiosité et leur activité allant crescendo. Ils sont également progressivement passés à une alimentation solide.

Illustration de l'article : Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever
jennys_animal_house / Instagram

Leur génitrice a finalement trouvé une maison pour toujours où elle mène une vie heureuse. Les chatons lui ont emboîté le pas peu après. Jelly Bean a rejoint sa nouvelle famille qui compte un autre jeune chat et une enfant. Chiclet et Tic Tac, le duo débordant d’énergie, ont été adoptés ensemble. Tout comme les inséparables Skittles et Gumdrop. Leur frère Pez, le plus indépendant de la portée, mène une existence tranquille dans son nouveau foyer aux côtés d’un congénère du même âge.

A lire aussi : La cabane dans les arbres et le catio de ce refuge pour chats ont de quoi faire des envieux (vidéo)

Illustration de l'article : Une chatte ne pouvant s'occuper de ses chatons fait confiance à sa famille d'accueil pour les élever
jennys_animal_house / Instagram

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil