Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule

Recueillis avec leur mère par une association, 2 chatons peuvent aujourd’hui aspirer à une vie heureuse après avoir vu le jour dans la rue. Gagner leur confiance n’a toutefois pas été une sinécure pour la bénévole qui les a accueillis chez elle.

Illustration : "Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule"

Asa est mère d’accueil bénévole pour l’association Tails High, basée à Alexandria en Virginie (Etats-Unis). Récemment, elle s’est vu confier 2 chatons à la robe tigrée qui étaient passés par un refuge après avoir connu l’errance.

Tout avait commencé lorsque leur mère s’était présentée devant la porte dudit refuge en quête d’un peu d’aide. Les bénévoles avaient aussitôt fait entrer la chatte, avant de se rendre compte peu après que ses 2 petits attendaient toujours dehors.

La petite famille féline de nouveau au complet, elle pouvait s’épanouir en toute sécurité et sans manquer de rien dans ce sanctuaire. Quelques semaines plus tard, les chatons étaient sevrés et leur génitrice a été stérilisée. Elle a continué de vivre au refuge.

La petite Sour Patch (femelle à poil long) et son frère Haribo (poil court) se sont donc retrouvés chez Asa qui avait pour mission de les préparer à l’adoption en les habituant au contact humain et en veillant à leur socialisation.

La tâche ne s’annonçait pas du tout simple, car les chatons étaient extrêmement craintifs. Ils ont passé leur première journée réfugiés dans un coin, observant la mère d’accueil avec méfiance.

Illustration de l'article : Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule
Asa / Instagram

Vous êtes :

Haribo a été le premier à se laisser toucher. Sour Patch, elle, sifflait quand Asa s’approchait d’elle. Le lendemain matin, le mâle a mangé une friandise dans la main de la bénévole, sous les yeux de sa sœur. Cette dernière s’est approchée à son tour pour avoir sa part, ce qui représentait « un énorme pas en avant en peu de temps », dit leur bienfaitrice à Love Meow.

Illustration de l'article : Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule
Asa / Instagram

Au 3e jour, Haribo a gratifié Asa de son premier ronronnement. Au bout d’une semaine, le duo ne se cachait plus systématiquement et s’amusait avec leurs jouets en présence de la maîtresse des lieux.

Les efforts et la patience d’Asa récompensés

Sour Patch acceptait désormais les caresses d’Asa et s’est même mise à ronronner à son tour. Cette dernière en a profité pour aller plus loin ; elle l’a enveloppée dans une couverture pour la bercer tendrement. La jeune chatte a alors définitivement baissé sa garde et ses ronrons ont redoublé d’intensité.

Illustration de l'article : Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule
Asa / Instagram

Un mois après leur arrivée, les chatons « se sentent suffisamment en sécurité et à l’aise pour s’endormir dans mes bras et ronronner », se réjouit Asa.

Illustration de l'article : Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule
Asa / Instagram

Leur apprentissage de la vie féline se poursuit dans les meilleures dispositions, tout comme leur socialisation. Haribo et Sour Patch ont, en effet, pu rencontrer les autres animaux de la maison ; des congénères, mais aussi des chiens.

A lire aussi : Un chat cherche à aider tendrement son congénère nouvellement adopté à jouer et à embrasser la vie de famille (vidéo)

Illustration de l'article : Une chatte errante se présente à la porte d'un refuge dont les bénévoles réalisent qu'elle n'est pas venue seule
Asa / Instagram

Bientôt, ces 2 chatons nés dans l’errance seront prêts pour l’adoption et apporteront assurément énormément de joie à leur future famille.

1 commentaire