Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une chatte errante trouve le bonheur chez le gouverneur de Caroline du Nord !

Publié le 14/11/2018 à 10h14

Ecrit par Alexandre Dieu

Une chatte errante nommée Jenny aurait pu plus mal tomber. Elle a trouvé refuge dans un garage d’une maison de Caroline du Nord. Il s’agissait de celle du gouverneur Roy Cooper. Lui et sa famille ont décidé d’adopter l’animal qui a ainsi pu rencontrer les nombreux autres êtres à 4 pattes de sa nouvelle maison. Chanceuse.

Le gouverneur de la Caroline du Nord, Roy Cooper, ne s’attendait certainement pas à cela. Pourtant, fin octobre, une chatte du nom de Jenny a pris comme abri le garage de la demeure de Roy Cooper. Il n’a pas fallu longtemps pour que la famille du gouverneur ne la trouve.

Mieux, après s’être assurée que Jenny soit en bonne santé, la famille a décidé de l’adopter. Ce n’était pas un chat en plus ou en moins qui allait modifier son quotidien, surtout qu’elle possède déjà plusieurs félins.

A lire aussi : "L'accouchement ou la mise bas chez la chatte"

Sur la page Facebook First Pets of North Carolina, un membre de la famille s’est exprimé : « Nous ne savons pas d'où elle vient ni comment elle est arrivée là-bas, mais nous avons commencé à l'appeler : Jenny. »

Une chatte sympathique et bavarde

Le destin est assez fantastique pour cette chatte au départ errante. D’un coup, son statut social change du tout au tout. La voici dans l’une des maisons les plus puissantes des Etats-Unis. Sa nouvelle famille la décrit comme « sympathique, bavarde », adorant la « chasse ».

Jenny s’est fondue très rapidement dans son nouvel environnement. Elle n’a pas été décontenancée par la présence de nombreux congénères (Alexei, Addy, Forrest et Aria) ni par celle des chiens Ben et Rusty. Alors, non, le gouverneur et sa famille n’étaient plus à un chat près. Eux qui adorent véritablement les animaux et défendent leur cause.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !