Un chat errant s'introduit dans un zoo et se lie d'amitié avec un lynx (vidéo)

Illustration : "Un chat errant s'introduit dans un zoo et se lie d'amitié avec un lynx (vidéo)"

Bien qu’issus de mondes bien différents, 2 animaux sont devenus les meilleurs amis du monde après leur rencontre dans un parc zoologique russe. Ces lointains cousins ne peuvent plus se passer l’un de l’autre et partagent absolument tout, à commencer par les repas.

Le zoo Leningrad ou zoo de Saint-Pétersbourg est l’un des plus anciens parcs zoologiques de Russie, puisqu’il a été construit il y a plus de 150 ans. Il se trouve à Saint-Pétersbourg, dans le Nord-ouest du pays.

Une multitude d’espèces animales y est représentée, dont une variété de félins sauvages. L’un d’eux est un lynx boréal (lynx lynx) qui s’est lié d’amitié avec un autre félin, mais domestique.

Comme le rapporte le site Fascinating Things, en effet, un chaton femelle s’était introduit dans son enclos, très probablement attiré par sa nourriture. Le lynx n’avait vu aucune objection à l’arrivée de cette toute jeune chatte. Il l’avait non seulement laissée piocher dans son repas, mais il s’était en plus attaché à elle.

D’inséparables amis malgré leurs différences

Sans doute appréciait-il d’avoir enfin un peu de compagnie. Les lynx sont généralement des animaux solitaires lorsqu’ils sont dans leur milieu naturel, mais en captivité, on peut aisément imaginer que le manque de stimulation et de liberté devienne pesant. Un compagnon constitue un soutien précieux dans ce cas.

Quoi qu’il en soit, le félin sauvage et la chatte, qui a bien grandi depuis, sont devenus d’inséparables amis. Quand le personnel du zoo a vu cela, il a été décidé de la garder et d’en prendre soin. Ainsi, les 2 compères peuvent profiter chacun de la présence et du réconfort de l’autre.

Voici une vidéo montrant à quel point ces animaux s’apprécient :

A lire aussi : Un chat au visage grincheux, abandonné dans un parc à roulottes espère une dernière chance avec l'adoption d'une famille

0 partage
"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !