Un chat disparaît pendant 8 mois. La propriétaire appelle son vétérinaire et entend un miaulement suspect

Illustration : "Un chat disparaît pendant 8 mois. La propriétaire appelle son vétérinaire et entend un miaulement suspect"

A la faveur d’une heureuse coïncidence, un chat est de retour auprès de sa famille alors qu’il était introuvable depuis 8 longs mois. Sa propriétaire avait reconnu son miaulement alors qu’elle s’entretenait avec un vétérinaire au téléphone.

Perdu de vue plusieurs mois plus tôt, un chat a été retrouvé lorsque sa maîtresse a reconnu son miaulement distinctif au téléphone. Un récit rapporté par la BBC le lundi 17 janvier.

Rachael Lawrence, mère de 3 enfants, vit à Braintree dans l’Essex, en Angleterre. Cela faisait 8 mois qu’elle n’avait plus de nouvelles de Barnaby, l’un de ses chats. Elle était au téléphone avec le vétérinaire et la conversation portait sur son autre ami félin qui devait être opéré, quand elle a entendu un miaulement qu’elle aurait reconnu parmi des milliers d’autres.

Son interlocuteur lui a expliqué qu’il s’agissait d’un chat errant et leur discussion a pris fin, mais Rachael Lawrence voulait en avoir le cœur net. Elle a alors décidé de rappeler la clinique vétérinaire et fourni la description physique de Barnaby, évoquant notamment sa robe noire et la marque blanche présente sur l’une de ses pattes. Là, on a pris ses propos plus au sérieux.

« Je savais que c’était lui »

Quand elle a envoyé des photos de son chat à l’établissement, il n’y avait plus de doute ; c’était bien son Barnaby. « Je savais que c’était lui », raconte sa propriétaire, qui s’est rendue à la clinique vétérinaire pour le récupérer. Quand on le lui a amené, elle s’est mise à pleurer à chaudes larmes.

Barnaby avait perdu beaucoup de poids et une partie de son pelage. Il était également couvert de croûtes, mais le quadrupède était « plus qu’heureux d’être porté et câliné » par sa maîtresse.

A lire aussi : En mémoire de son chat disparu, un homme participe à un trek pour réunir des fonds au profit du refuge l'ayant sauvé

De retour chez lui, il se remet doucement de cette épreuve et reçoit le soin et l’amour dont il était privé depuis le printemps 2021.

Rachael Lawrence assure avoir payé pour le faire pucer avant sa disparition, mais se demande si la procédure avait été « faite correctement ».

Jules et son chat Nelson " J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil