Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Ses chats se disputaient constamment pour un lit miniature, mais elle a trouvé la solution

Publié le 06/05/2020 à 14h10

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Ses chats se disputaient constamment pour un lit miniature, mais elle a trouvé la solution"
© Ryoko Komine

Trois des chats de Ryoko Komine se chamaillaient sans cesse depuis qu’elle leur avait acheté un lit miniature. Chacun en voulait l’exclusivité et la tension ne retombait quasiment jamais. Elle a donc eu l’idée 2 autres exemplaires du même modèle, mais cela n’a pas suffi. La jeune femme a finalement trouvé l’astuce pour les mettre d’accord.

Ryoko Komine adore ses 4 chats et ne manque jamais l’occasion de les gâter. Récemment, elle leur a offert un mini lit, pensant qu’il allait leur plaire. En fait, il leur un peu trop plu. Au point que 3 d’entre eux se sont mis à se disputer pour en obtenir l’usage exclusif, comme le raconte The Dodo.

Si Snowball n’a jamais montré un grand intérêt vis-à-vis du nouveau couchage, ses congénères Duke, Coco et Mini sont véritablement entrés en guerre pour ce que chacun d’eux considérait comme sa propriété. Ryoko Komine ne savait pas quoi faire. D’un côté, elle n’aimait pas voir les 3 félins se battre en permanence, et de l’autre, elle ne voulait pas se séparer du lit miniature, qu’elle trouvait adorable. Elle a finalement décidé d’en acheter 2 autres, semblables au premier.

Après tout, s’il y avait un lit pour chacun, les 3 chats n’auraient plus de raison de se quereller. Le problème, c’est que les 3 petits meubles étaient disposés côte à côte. Désormais, chaque chat voulait contrôler l’ensemble.

Leur maîtresse n’avait pas suffisamment d’espace pour séparer les lits, mais elle a fini par trouver la solution : les accrocher au mur.

A lire aussi : (Vidéo) Les émouvantes retrouvailles entre un chat et sa maîtresse après 4 ans de séparation

Depuis, la paix règne entre Duke, Coco et Mini. Chacun a choisi son « lit mural » et s’est arrêté d’embêter les autres. Il suffisait d’y penser…

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation