Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les tiques sont de retour, découvrez comment protéger votre chat !

Publié le 18/04/2019 à 15h42 Modifié le 23/04/2019 à 11h15

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Les tiques sont de retour, découvrez comment protéger votre chat !" Photo d'illustration

Combattre les tiques, c’est l’affaire de tous les propriétaires de chats. Ces parasites indésirables peuvent occasionner de graves maladies si par malheur votre chat en était porteur. Pour les combattre, plusieurs moyens plus ou moins efficaces existent aujourd’hui sur le marché. Tour d’horizon…

Le printemps est installé. Les beaux jours s’enchaînent. Votre chat retrouve peu à peu l’air extérieur sans crainte d’attraper froid. Il reprend ses aises sur votre terrasse. Il se prélasse au soleil. Il ose même s’aventurer dans les herbes pas encore toutes tondues de votre jardin. S’il a l’esprit aventurier, il peut même entamer quelques balades dans les champs qui jouxtent votre maison, où le danger guette… Attention, les tiques sont de retour !

Des maladies à éviter

Ce petit insecte est une vraie plaie pour votre félin, comme pour vous (il cause notamment la maladie de Lyme, connue des humains). Une fois installée dans la fourrure de votre compagnon, elle descend jusqu’à sa peau (souvent aux endroits les plus fins) et se plante à l’intérieur. Puis, elle s’abreuve de son sang, jusqu’à le contaminer. Toutes les tiques ne sont pas dangereuses. Néanmoins, par précaution, il convient de les remarquer et de les enlever.

Pour cela, vous avez des outils comme la pince tire-tiques. Un crochet d’une utilisation simplissime, qui permet notamment d’éviter de laisser la tête de la tique dans la peau de votre animal. C’est cette dernière qui transmet, dans les cas (rares) les plus graves, la piroplasmose (ou babébiose), l’ehrlichiose féline ou encore l’anaplasmose féline. Des maladies mortelles.

A lire aussi : "Combattre les tiques chez le chat"

Les différentes méthodes de traitement

Pour les combattre, un seul moyen efficace : l’anticipation. Des traitements efficaces, plus ou moins faciles d’utilisation, existent, comme des colliers anti-tique, des pipettes ou encore des vaporisateurs, que votre vétérinaire peut vous prescrire à votre demande. Notez que les meilleurs colliers ont une efficacité de plusieurs mois et couvrent, ainsi, toute la période estivale. Attention toutefois à vérifier que le collier possède un système anti-étranglement.

Pour les pipettes, certaines protègent jusqu’à 4 semaines et possèdent des actions insecticides comme acaricides. Enfin, les vaporisateurs sont également un bon moyen d’éradiquer les tiques ou d’empêcher leur installation. Veillez bien à couvrir l’intégralité des zones concernées et à privilégier des produits naturels, bio.

Une molécule miracle

La vraie révolution date de la fin d’année 2018. Elle se présente sous la forme d’un comprimé rond d’un diamètre de 7,5 mm spécialement conçu pour les félins, aromatisés à la vanille-levure pour plaire au plus grand nombre.

Ces comprimés contiennent une molécule miracle appelée isoxazoline qui agit directement dans le sang de votre animal et le défend naturellement. Les premières études ont fini de démontrer son efficacité redoutable, avec un effet encore perceptible au-delà de 4 semaines, pour un démarrage ultra-rapide, environ 24 heures après la prise.

Aucun effet indésirable

Une prise qui est l’autre grand avantage de ce comprimé, puisqu’il peut s’immiscer dans sa nourriture ou être donné directement dans sa gueule. Ainsi, oubliez l’acte parfois traumatisant d’une pipette. De plus, aucun risque que vos enfants, vous-même ou vos autres animaux soient en contact avec le produit.

Enfin, pour achever de convaincre les plus sceptiques, aucun effet indésirable n’a été constaté.

Le comprimé, même s’il ne range pas définitivement au placard les autres moyens de protéger votre félin de ces parasites indésirables, révolutionne toutefois le marché dans ce combat de tous. Le tout grâce à ses qualités de simplicité d’utilisation et d’efficacité. Pour en bénéficier, rapprochez-vous de votre vétérinaire, unique personne susceptible de vous le délivrer et de vous apporter toutes les informations complémentaires.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !