Grâce à un projet d’adoption, Churchill, un chat âgé, a rejoint l’équipe municipale d’une commune italienne

Âgé de 16 ans, Churchill est un chat plutôt chanceux. Quelques jours avant son adoption, il vivait encore dans une rue froide d’une ville du Piémont (Italie). Les bénévoles d’une association locale l’ont heureusement recueilli et lui ont même permis de trouver un toit. Et pas n’importe lequel : celui de la mairie de la ville !

Illustration : "Grâce à un projet d’adoption, Churchill, un chat âgé, a rejoint l’équipe municipale d’une commune italienne"

Basée à Turin en Italie, l’association In Punta di Coda se compose de volontaires qui secourent les chats errants afin de leur trouver des familles permanentes. Récemment, ses bénévoles ont trouvé un adorable chat tigré âgé de 16 ans qui vagabondait dans le froid de l’hiver.

Après l’avoir recueilli et soigné, l’association lui a trouvé un nouveau foyer plutôt insolite : le bureau du maire d’une localité voisine !

Le plus adorable des adjoints

Nommé Churchill (mais plus connu sous le nom de Gino), le chat sénior a bénéficié d’une collaboration entre l'association féline et la municipalité de San Mauro Torinese, dans la banlieue de Turin.

Giulia Guazzora, la maire de la commune, souhaitait en effet mettre en lumière le problème des animaux errants.

« J’ai décidé de donner un foyer à un chat âgé qui, jusqu’à récemment, vivait dans la rue et qui, autrement, aurait terminé sa douce vie sans les soins et l’affection que tous les animaux méritent », a expliqué la première citoyenne au Corriere Torino.

Depuis, Churchill vit en permanence dans le bureau de Madame le maire.

Illustration de l'article : Grâce à un projet d’adoption, Churchill, un chat âgé, a rejoint l’équipe municipale d’une commune italienne

© Corriere Torino

Une garde partagée

Le chat tigré a son propre espace entre le bureau de Giulia Guazzora et celui de sa secrétaire.

À cause de son âge avancé, il se déplace difficilement, c’est pourquoi il a tout à disposition à côté de son bon lit chaud : de la nourriture, de l'eau et avant tout de l’affection.

Pendant la semaine, c’est Madame le maire en personne qui s’occupe de Churchill et lorsqu’elle n’est pas disponible, ce sont ses collègues qui prennent le relais. Un vrai travail d’équipe !

Dans les couloirs de la mairie de San Mauro Torinese, tout le monde est ravi de cette initiative et le matou est devenu une petite star. Il a même reçu la visite des élèves d’un jardin d’enfants local !

Une belle initiative

« Ce qui me surprend et m’émeut le plus, c’est la gratitude du chat », a expliqué le maire. « Malgré sa difficulté à marcher, en effet, chaque fois qu’il voit quelqu’un entrer dans le bureau, il [..] va à sa rencontre pour […] récupérer une caresse ; La vérité, c’est que nous bénéficions tous de sa présence. »

C’est aussi pour cette raison que Giulia Guazzora a décidé que l’adoption de Churchill ne serait pas une opération ponctuelle. Elle se dit prête à accueillir à la mairie d’autres chats de l’association qui ne trouveraient pas d’autre foyer que la rue.

A lire aussi : Un inconnu appelle les propriétaires d'une chatte disparue 7 ans plus tôt pour leur faire une annonce invraisemblable

De son côté, Churchill semble bien s’acclimater à sa nouvelle vie. Il a même déjà participé à son premier conseil municipal !

« Même s’il aime la vie de retraité, il n’a pas l’intention de rater les prochains », conclut la maire, qui ajoute en riant : « on espère qu’il n’a pas de micro espion ! »

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil