Elle perd son chat sur une aire d’autoroute et le retrouve un mois plus tard

Presque un mois après avoir perdu son chat, Joelle Vergeot a eu le bonheur de le retrouver, grâce à l’aide précieuse de 2 femmes qui n’ont cessé de retrousser leurs manches. La retraitée peut savourer ces retrouvailles.

Illustration : "Elle perd son chat sur une aire d’autoroute et le retrouve un mois plus tard"

Le 22 avril dernier, Joelle Vergeot perdait son chat, sur une aire de l’autoroute A6, près de Dracé. Son petit Marcel avait pris la fuite. « Cela faisait 8 heures qu’il était dans sa cage. Je lui ai mis son harnais pour le sortir, mais en quelques contorsions, il est parvenu à se dégager et s’est enfui. On est resté sur l’aire d’autoroute encore un moment pour le retrouver, mais il fallait bien que le déménagement se poursuive », rappelle-t-elle à nos confrères du Progrès.

En effet, Joelle, retraitée, quittait alors la commune de Maisons-Laffitte pour s’installer à Uzès. Et ses premiers jours, elle devrait les faire sans son compagnon, qui était plus que ça. « Plus jeune, j’avais une phobie grave. Je me suis fait soigner par thérapie comportementale. Avoir un chat, c’est le symbole de ma guérison. Quelle fierté de le manipuler. »

Un signalement qui apporte de l’aide

Mais, malgré cette certitude de ne plus jamais revoir Marcel, une amie de Joelle, nommée Sarah, décide de signaler la disparition sur PetAlert et chat-perdu. Un coup de génie. Une autre Joelle, Joelle Burfin, habitant dans le Beaujolais et surnommée « la mère aux chats », vient à la rescousse. « Je guette les alertes sur les réseaux sociaux et les sites spécialisés. Et si c’est dans mon secteur, je participe aux recherches », confie-t-elle.

A lire aussi : Une famille achète une ferme, découvre 22 chats installés dans la grange et envisage déjà des projets pour ces félins

Mais les jours passent sans que Marcel ne puisse être localisé. Et puis, le miracle. Une employée en milieu hospitalier, Sylvie, tombe sur cette petite boule de poils vendredi 18 mai, sur l’aire de l’autoroute A6 où il avait fugué. « Quand j’ai vu ses yeux verts, j’ai eu le pressentiment que c’était le bon. Et quand j’ai vu sa tache blanche, je n’ai plus eu de doute. » Joelle, émue par tant d’aide, a pu récupérer son félin. Ce dernier a ainsi découvert sa nouvelle demeure…

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil