Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Câline, cette chatte attaquée par 2 fois à Châlons-en-Champagne

Publié le 22/01/2018 à 17h18

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Câline, cette chatte attaquée par 2 fois à Châlons-en-Champagne" Photo d'illustration

Un quartier de Châlons-en-Champagne s’inquiète de la tournure des événements. De plus en plus d’animaux sont attaqués, blessés. Récemment, un riverain a vu son chat revenir, par 2 fois, avec des plaies sérieuses, l’une à sa tête, l’autre sur son arrière-train. Câline s’en est sortie. Mais jusqu’à quand la menace d’un acte plus barbare restera-t-elle au-dessus de ce quartier ?

Câline a-t-elle été frappée par une pelle ou un râteau ? C’est probable selon son propriétaire, Emmanuel Galante, riverain du chemin du Mont-Bernard à Châlons-en-Champagne. Sa chatte a été attaquée par « un outil non tranchant », dit-il au journal L’Union, venu enquêter sur la mystérieuse blessure de la chatte de ce grand-père.

A lire aussi : "Comment reconnaître si votre chatte est enceinte ?"

Vendredi 12 janvier, en fin d’après-midi, Câline rentre à son domicile après une journée à festoyer dehors. Le petit-fils d’Emmanuel alerte ce dernier. Câline saigne au niveau de l’arrière-train, ce qui lui vaudra 6 points de suture posés par un vétérinaire assez explicite. La chatte n’a pu être blessée de manière naturelle ou à l’issue d’une bagarre avec un congénère. Surtout, ce n’est pas la première fois qu’une telle mésaventure arrive à Emmanuel et à sa chatte. Il y a quelques mois, comme le rappelle le quotidien régional, elle avait présenté une plaie à la tête, probablement le fruit d’un coup de balai. Cela lui avait valu le port d’une collerette enlevée il y a seulement quelques jours avant la deuxième attaque. « C’est odieux », lance l’homme écoeuré.

L’acte d’un sadique ?

Plus largement, cette histoire n’est pas isolée au sein d’un quartier malheureusement frappé par plusieurs animaux battus. « C’est une rue tranquille ici… et pourtant, on s’en prend aux animaux », se plaignent les riverains. Récemment, un Jack Russell Terrier a été retrouvé par son propriétaire, vivant, dans un conteneur à déchets aux environs de 23 heures alors qu’il n’était pas rentré à la maison. « Qu’un sadique s’en prenne à nos animaux, ça n’est pas rassurant non », peste Emmanuel Galante.

La peur de voir quelqu’un attaquer les animaux du quartier est réelle. Ella a même gagné une riveraine du nom de Patricia, qui s’était prise d’affection pour 2 chatons qu’elle nourrissait quotidiennement. Récemment, l’un des 2 n’est plus venu aux rendez-vous quotidiens. Le deuxième a lui aussi déserté ce moment si particulier. Peut-être, victime d’un acte « odieux », comme il est apparemment de plus en plus légion dans ce quartier de Châlons.

3985 partages

Faites comme Gabriel D. de Nîmes, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Sphynx Mady, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chat, faites comme Gabriel, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

6 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 09/04/18

    Honteux

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 09/04/18

    C'est monstrueux honteux horrible degueulasse pauvre minou

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 09/04/18

    C'est degueulasse honteux horrible de s'en prendre aux animaux

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 09/04/18

    Les miens sortent pas je leur sauve la vie

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 10/04/18

    C est lâche et cruel d'agresser les chats ou chiens on devrait leur faire subir la même chose

     Répondre  Signaler


  • Nicole GIRARDET a écrit : 18/04/18

    J'ai adopté mon premier chat en 2006. J'avais décidé qu'elle ne sortirait jamais, ne voulant pas qu'elle passe sous les roues d'un véhicule ou qu'elle soit victime d'un sadique. Elle est décédée à l'age de 15 ans. Je viens d'adopter un second chat qui, comme la première, ne sort pas. Mais il faut reconnaître que les chats ne sont pas tous casaniers et que beaucoup ne peuvent se passer de ballades à l'extérieur. Pour ces derniers, il faut malheureusement s'attendre à ce que leur vie soit écourtée.

     Répondre  Signaler