Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chat
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Câline, cette chatte attaquée par 2 fois à Châlons-en-Champagne

Câline, cette chatte attaquée par 2 fois à Châlons-en-Champagne

Publié le 22/01/2018 à 17h18

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Câline, cette chatte attaquée par 2 fois à Châlons-en-Champagne" Photo d'illustration

Un quartier de Châlons-en-Champagne s’inquiète de la tournure des événements. De plus en plus d’animaux sont attaqués, blessés. Récemment, un riverain a vu son chat revenir, par 2 fois, avec des plaies sérieuses, l’une à sa tête, l’autre sur son arrière-train. Câline s’en est sortie. Mais jusqu’à quand la menace d’un acte plus barbare restera-t-elle au-dessus de ce quartier ?

Câline a-t-elle été frappée par une pelle ou un râteau ? C’est probable selon son propriétaire, Emmanuel Galante, riverain du chemin du Mont-Bernard à Châlons-en-Champagne. Sa chatte a été attaquée par « un outil non tranchant », dit-il au journal L’Union, venu enquêter sur la mystérieuse blessure de la chatte de ce grand-père.

A lire aussi : "Un chat voit son maître lui construire un pont pour lui éviter de sauter !"

Vendredi 12 janvier, en fin d’après-midi, Câline rentre à son domicile après une journée à festoyer dehors. Le petit-fils d’Emmanuel alerte ce dernier. Câline saigne au niveau de l’arrière-train, ce qui lui vaudra 6 points de suture posés par un vétérinaire assez explicite. La chatte n’a pu être blessée de manière naturelle ou à l’issue d’une bagarre avec un congénère. Surtout, ce n’est pas la première fois qu’une telle mésaventure arrive à Emmanuel et à sa chatte. Il y a quelques mois, comme le rappelle le quotidien régional, elle avait présenté une plaie à la tête, probablement le fruit d’un coup de balai. Cela lui avait valu le port d’une collerette enlevée il y a seulement quelques jours avant la deuxième attaque. « C’est odieux », lance l’homme écoeuré.

L’acte d’un sadique ?

Plus largement, cette histoire n’est pas isolée au sein d’un quartier malheureusement frappé par plusieurs animaux battus. « C’est une rue tranquille ici… et pourtant, on s’en prend aux animaux », se plaignent les riverains. Récemment, un Jack Russell Terrier a été retrouvé par son propriétaire, vivant, dans un conteneur à déchets aux environs de 23 heures alors qu’il n’était pas rentré à la maison. « Qu’un sadique s’en prenne à nos animaux, ça n’est pas rassurant non », peste Emmanuel Galante.

La peur de voir quelqu’un attaquer les animaux du quartier est réelle. Ella a même gagné une riveraine du nom de Patricia, qui s’était prise d’affection pour 2 chatons qu’elle nourrissait quotidiennement. Récemment, l’un des 2 n’est plus venu aux rendez-vous quotidiens. Le deuxième a lui aussi déserté ce moment si particulier. Peut-être, victime d’un acte « odieux », comme il est apparemment de plus en plus légion dans ce quartier de Châlons.

3985 partages

6 commentaires