Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les problèmes bucco-dentaires chez le lapin

Les dents de votre lapin dont très importantes. Ils lui permettent de se nourrir, d’être en bonne santé, mais aussi de maintenir leur flore intestinale et ainsi de mieux digérer leurs aliments. Reste que votre lapin n’est pas à l’abri de développer des petits soucis, pouvant engendrer de grosses conséquences. Comment les éviter ? Quels sont les éventuels problèmes et quels soins y apporter ? Nous répondons à ces questions.

Le rôle des dents du lapin

La région bucco-dentaire de votre lapin est séparée en plusieurs catégories. Nous retrouvons les incisives, qui servent à trancher les aliments. Précision : votre rongeur dispose de 2 paires d’incisives, et les supérieures servent à protéger le palais face aux inférieures. Ces dents, et donc les incisives, servent aussi en cas de bagarre pour votre lapin, mais aussi à se toiletter quotidiennement et à se saisir d’accessoires indispensables à son bien-être. La dentition ne sert donc pas qu’à se nourrir.

Derrière ces incisives, on retrouve des dents jugales qui permettent à votre lapin de déchiqueter les aliments fibreux, qui agiront au niveau de la flore intestinale.

Les dents de votre lapin grandissent tout au long de leur vie, sans s’arrêter. Bien évidemment, la croissance va de paire avec l’alimentation donnée (calcium, minéraux, nutriments). De fait, votre lapin doit également se les tailler en mangeant du foin. La croissance et l’usure des dents sont 2 mécanismes qui vont ensemble. A la moindre problématique peut apparaître un défaut et laisser entrevoir une déformation de la dentition de votre lapin.

L’origine des problèmes dentaires

Les origines ne sont pas multiples. On notera dans un premier temps l’absence d’usure dentaire, mais aussi un défaut d’abrasivité et enfin une maladie métabolique osseuse.

Comme indiqué ci-dessus, l’équilibre entre la croissance et l’usure des dents reste fragile. La moindre contrariété peut entraîner un problème dentaire majeur. On peut ainsi se retrouver en face d’une malocclusion, car les dents ont poussé de façon désordonnée, dans des sens différents. L’absence d’usure peut provenir d’une mastication de fibres insuffisante.

Si nous avons affaire à une maladie métabolique osseuse, alors le flux sanguin est perturbé. Cela modifie la vitesse de croissance des dents et, par ce fait, de la qualité de l’émail à l’origine des affections.

Les problèmes dentaires

Plusieurs maladies ou pathologies peuvent survenir chez votre lapin, surtout si vous ne faites pas assez attention à l’évolution de sa dentition.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Les affections buccales restent rares chez ce rongeur mais peuvent faire un signe de vie. Cela regroupe les affections périodontales, les abcès et les affections buccales. Elles peuvent donner lieu à des traumatismes et provenir de malformations congénitales de la langue ou des lèvres.
  • Les malocclusions dentaires sont celles qui engendrent le plus de consultation. Comme nous l’avons vu précédemment, elles entraînent des douleurs intenses parfois dans le palais et plus globalement dans sa cavité buccale. Des abcès peuvent se former, risquant de développer des infections.
  • Une maladie parodontale que l’on retrouve plus souvent chez les chats. Elle est liée à l’accumulation de tartre sur la plaque dentaire. A force, les bactéries vont trouver un endroit pour se cultiver et donner des infections.
  • Votre lapin peut chuter et se fracturer la mâchoire.
  • Le développement de caries qui se rencontre surtout chez les lapins ayant déjà une affection dentaire avancée.
  • La papillomatose buccale, qui est une tumeur bénigne assez fréquente. Elle est transmissible entre lapins mais n’a besoin d’aucun traitement, puisqu’elle régresse d’elle-même en quelques semaines.
  • Des brûlures liées à la consommation de câbles électriques qui traînent dans votre maison. Cela peut avoir de graves incidences sur la bouche de votre rongeur.

Les symptômes et signes

Les symptômes n’apparaissent pas tous en même temps. Certains n’arrivent même pas jusqu’à vous. Vous devrez donc redoubler de vigilance dans la compréhension des signes visibles. Dans le cas d’un problème dentaire, votre lapin peut :

  • Souffrir d’anorexie. Votre lapin se nourrira moins. Il sera réticent à manger du foin ou des granulés, car sa dentition le fera souffrir. Un amaigrissement est à prévoir. Il peut se retrouver apathique, prostré dans un coin de sa cage.
  • Se retrouver déshydraté, car il refusera de boire au biberon.
  • Présenter une salive trop importante.
  • Avoir des difficultés à mastiquer sa nourriture.
  • Les excréments, et notamment les crottes, sont moins nombreux.
  • Un pelage terne, parfois sale.
  • Au niveau de ses yeux, votre lapin pourrait avoir une humidité plus importante.
  • Dans les pires cas, une insuffisance rénale peut surgir ou, pire, une septicémie avec pour origine une infection buccale.

Le traitement

Dans le cas d’une maladie parodontale, votre vétérinaire va détartrer et polir les dents de votre lapin. Parfois, il sera contraint d’arracher une dent, bien que cela reste rare.

Dans le cas d’une malocclusion dentaire, ce qui est plus fréquent, votre vétérinaire tâchera de tailler les incisives ou les dents responsables puis il accompagnera ce traitement par un régime alimentaire adapté de quelques semaines. Chaque choix de traitement se fait en fonction du sujet concerné et du stade de la pathologie. Reste que le traitement est souvent lourd pour un tel animal, d’où l’importance de prévenir ces maladies afin de les éviter si possible.

La prévention

Il n’y a pas 36 choses à savoir pour prévenir l’apparition de maladies dentaires. Tout d’abord, votre lapin devra être nourri convenablement avec une alimentation de qualité. Le foin doit être donné continuellement, ce qui lui permettra de le mastiquer à longueur de journée et donc de se faire les dents, de se les user et de se les tailler naturellement.

Dans la cage de votre rongeur devront être disposés des accessoires (jouets en bois…) afin de lui permettre de les ronger.

A lire aussi : "Pourquoi mon lapin éternue ?"

Enfin, nous vous conseillons de rendre visite à votre vétérinaire au moins une fois par an pour un check-up complet de l’état de votre lapin. Il observera à cette occasion l’intégralité de la zone buccale.

En résumé

Les problèmes bucco-dentaires de votre lapin n’apparaissent pas toujours au cours de sa vie. La plus célèbre pathologie est la malocclusion en raison d’un défaut dans la croissance de ses dents. Pour la prévenir et éviter des interventions d’urgence ou des infections de se développer, votre rongeur doit constamment avoir du foin à disposition, mais aussi des jouets et objets lui permettant de tailler ses dents. A l’inverse, veuillez consulter si votre lapin commence à ne plus s’alimenter, à perdre du poids ou à rester prostré dans sa cage.

A propos de l'auteur :

1 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !