Le furet est-il fait pour moi ?

Illustration : "Le furet est-il fait pour moi ?"

En apparence, le furet ressemble à une véritable peluche vivante. Son adorable bouille ne donne qu'une envie : le prendre dans ses bras ! Mais en réalité, ce mignon petit animal n'est pas aussi facile à vivre qu'on ne l'imagine. Bien qu'ils puissent être de formidables compagnons, les furets ont des besoins bien spécifiques à prendre en compte. Avant de vous lancer dans l'adoption d'un furet, voici quelques petites choses importantes à savoir...

Le furet, un animal qui a besoin d'éducation

Il faut le savoir, un furet nécessite beaucoup d'éducation. Il ne suffit pas d'adopter un furet pour qu'il se comporte de manière adaptée en société. Derrière chaque furet que vous trouvez adorablement sage, il y a tout un travail de longue haleine.

Contrairement à d'autres animaux faciles à éduquer, le furet demande de la patience et quelques connaissances. En effet, cet animal peut avoir une tendance à mordiller son maître, surtout quand il est jeune, avant l'âge de 6 mois. Vers 9 mois, avec l'apparition de la maturité sexuelle, le furet peut également se montrer soudainement agressif avec l'homme. Bien qu'il ne pense pas toujours à mal, ses dents sont très aiguisées et peuvent provoquer de réelles blessures.

Le furet ne conviendra donc pas aux jeunes enfants, et particulièrement aux enfants de moins de 7 ans. Même plus grands, vos bambins ne devront pas rester seuls avec l'animal. Le furet a un caractère assez vif, parfois imprévisible par conséquent un accident est vite arrivé.

Le furet est un animal qui doit être placé dans les mains d'un adulte responsable, capable à la fois de cohérence, de fermeté et d'amour. Face à un furet qui mord, pas question de répondre par la violence ! Cela ne ferait qu'envenimer les choses. Diverses techniques performantes d'éducation positive existent. Si vous vous montrez assidu, vous obtiendrez de réels résultats. Il ne faut pas être trop pressé, mais surtout ne jamais baisser les bras...

Adoption furet : à éviter si vous êtes maniaque !

Avis aux personnes maniaques, le furet ne sera pas l'animal idéal pour vous. En effet, le furet est particulièrement curieux et joueur. Il a tendance à vouloir découvrir les moindres recoins de son environnement et son passage ne passe pas toujours inaperçu.

En effet, le furet adorera chiper toutes sortes d'accessoires du quotidien. Si vous avez un furet à la maison, il n'est pas rare de retrouver sa télécommande, ses clés ou encore son téléphone portable dans des lieux improbables !

De même, le furet n'est que rarement totalement propre. Malgré tous vos efforts pour lui apprendre à faire dans sa litière, des accidents restent fréquents. Il ne sert à rien de le disputer à chaque fois. La continence n'est tout simplement pas dans sa nature. Certains animaux y arrivent, mais ce n'est pas le cas de tous. Si vous craignez l'urine et les excréments, il ne vaut mieux tout simplement ne pas adopter un furet.

Vous l'aurez compris, le furet n'est pas aussi sage qu'une image. Plein d'énergie, il fouine un peu partout, au détriment du rangement de la maison...

Pour ceux qui envisageraient de le laisser dans sa cage par peur des bêtises, oubliez tout de suite cette idée ! Le furet est un animal qui a absolument besoin de liberté. Il serait extrêmement malheureux s'il était enfermé en permanence. Un furet en manque d'escapade développe d'ailleurs rapidement de graves troubles du comportement. Il est recommandé de le laisser vadrouiller dans la maison, sous surveillance, au minimum 3 heures par jour.

Furet : attention aux nez fins

La légende raconte que le furet sent mauvais et elle n'a pas totalement tort !

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Bien qu'elle ne soit pas insupportable, le furet dégage une odeur particulière. Cette dernière s'explique par le sébum qui recouvre sa peau et ses poils. En période de chaleur, la production de cette dernière augmente. Les nez humains peuvent alors ne pas beaucoup apprécier...

Si vous êtes sensible aux odeurs, il vaut donc mieux abandonner l'idée d'adopter un furet. Vous ne supporterez certainement pas ce doux parfum sauvage dans votre intérieur...

Notez cependant qu'il est possible de diminuer ce problème avec la stérilisation et beaucoup d'hygiène quotidienne. Pour autant, il ne faut pas espérer faire totalement disparaître le sébum qui reste un élément naturel indispensable à la protection du pelage.

Le furet est un véritable carnivore

Le saviez-vous ? Le furet est un carnivore strict. Son alimentation est uniquement carnée. Dans la nature, le furet avale des proies entières. En captivité, il est important de lui proposer des repas équilibrés, au plus proche de ses besoins physiologiques.

Plutôt que les croquettes qui ont généralement une teneur trop élevée en glucides, il est préférable de donner à votre furet de la viande fraîche de qualité qu'il prendra plaisir à déchiqueter.

Ainsi, si vous craignez de manipuler de la viande crue, que vous êtes sensible à la vue du sang, ou que vos valeurs vous poussent à opter pour le végétarisme, le furet n'est pas pour vous ! Cependant, rassurez-vous, de nombreux autres petits compagnons herbivores feront votre bonheur, comme le lapin par exemple.

La cohabitation entre furet et autres animaux

Le furet n'est pas fait pour s'entendre avec tous les animaux. Il peut cohabiter sans trop de difficultés avec les carnivores, comme les chats par exemple. Cependant, si vous avez des petits herbivores, tels que des souris, adopter un furet n'est pas une bonne idée.

En effet, le furet considèrerait vos amis à poils comme des proies potentielles. Il suffirait de seulement quelques minutes d'inattention pour qu'un accident arrive. Bien même vous arriveriez à veiller sur la sécurité de tous, le furet serait frustré de ne pas pouvoir dévorer ce qu'il perçoit comme de la chair fraîche... Les autres animaux ressentiraient également la présence du prédateur, et n'en seraient que plus stressés.

A lire aussi : Adopter un furet

Adopter un furet : un engagement à long terme

Enfin, rappelons que le furet a une espérance de vie de 3 à 12 ans, avec une moyenne de 10 ans. Adopter un furet, c'est donc s'engager sur le long terme !

Il ne faut pas penser seulement à vos envies du moment, mais aussi à vos projets de demain. Si vous comptez voyager à travers le monde, fonder une grande famille, ou vous lancer dans un métier très prenant, il est peut-être préférable de vous tourner vers un rongeur qui vit moins longtemps, tel que le hamster.

Si après lecture de cet article, vous n'êtes pas rebuté par l'achat d'un furet, c'est peut-être que votre choix est le bon. N'hésitez donc pas à vous tourner vers des associations spécialisées pour trouver votre nouveau petit compagnon !

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation