Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les maladies courantes de la souris

Illustration : "Les maladies courantes de la souris"

Malgré tous les soins apportés à votre souris, elle peut rapidement voir sa santé se dégrader. En cause, de multiples maladies en apparence bénignes qui peuvent tourner au drame. Dans tous les cas, vous devez savoir remarquer les signes signalant un problème de santé chez votre rongeur.

Au cours de sa vie, votre souris peut connaître différentes maladies, toutes aussi graves les unes que les autres si elles ne sont pas soignées à temps. Certaines touchent les voies respiratoires et ont pour origine un simple courant d’air ou une infection. D’autres sont bactériennes. Quelques maladies touchent la dentition de votre rongeur, son tube digestif. Des parasites en sont souvent la cause.

L’infection respiratoire

Les causes : La cage de votre souris est tapissée de copeaux de bois, elle est sujette à des problèmes respiratoires. En effet, ces copeaux sont toxiques pour elle. L’infection respiratoire provient d’un virus ou d’une bactérie qui profitent de l’affaiblissement de son système immunitaire favorisé par son état d’anxiété, sa peur, ou une carence en vitamines.

Les symptômes : Votre souris éternue. Elle respire difficilement. Du liquide coule de ses yeux, de son nez. On est ici en présence d’une infection respiratoire comme le virus de Sendai ou le mycoplasma. L’otite accompagne cette détresse respiratoire. Vous remarquerez que votre souris se déplace la tête penchée. En cas de perte de poils, la maladie peut faire penser à une broncho-pneumonie. Seule une intervention rapide d’un vétérinaire permettra à votre souris de survivre.

Le virus de Sendai atteint davantage votre souris qu’un rat. La période d’incubation de la maladie est d’une semaine maximum. Elle est très contagieuse. Comme tout virus, il n’y a aucun traitement pour éradiquer la maladie. Elle pourra simplement être contrôlée. Plus elle est pris tôt, moins l’immunodéficience de votre souris sera importante.

La gale

Cette maladie peut potentiellement toucher tous les rongeurs. Chez la souris femelle, la gale se limite aux oreilles. Elle survient suite à la transmission d’un acarien qui se trouve déjà sur la peau de votre souris. C’est souvent le signe d’une mauvaise hygiène. Les souris d’animalerie ont le plus de chance de développer cette maladie. Chez une souris mâle, la gale peut s’étendre à toutes les extrémités, à sa face et ses parties génitales.

La diarrhée

Les causes : Votre souris a consommé trop de fruits ou de légumes. Cela peut être le signe également d’une cage mal entretenue, mal nettoyée. Son eau n’est pas à température ambiante, mais trop froide. Elle peut aussi être le fruit d’un parasite présent dans ses intestins.

Les symptômes : Votre souris a des selles molles. Son derrière est souillé. Elle mange moins voire plus du tout et maigrit à vue d’œil.

Dès l’apparition de selles molles, vous devez stopper tout légume ou fruit. Donnez-lui de l’eau de riz et consultez rapidement votre vétérinaire. Chez les rongeurs, une diarrhée peut être fatale en quelques jours seulement.

Une maladie parasitaire

Les causes : Les parasites sont nombreux à venir enquiquiner la vie de votre souris. Poux, teigne, gale, puces sont les principaux parasites. Elles sont transmises parfois par le foin donné à votre souris.

Les symptômes : Votre souris se gratte à cause de démangeaisons. Des plaies apparaissent et des croûtes se forment.

Dès que vous voyez votre souris se gratter plus que d’habitude, du sang émanant de plaies ou des croûtes, consultez votre vétérinaire qui prescrira des antiparasitaires que vous devrez appliquer à votre souris.

La conjonctivite

Les causes : un courant d’air, une pièce trop froide, de la poussière émanant de sa litière, une simple allergie voire une bactérie.

Les symptômes : L’œil de votre souris gonfle. Il est également larmoyant. Des croûtes se forment à cause du pus.

Vous devez vous rendre chez votre vétérinaire. Seul un traitement médicamenteux permettra de soigner la conjonctivite chez votre souris.

La tumeur mammaire

On la rencontre très souvent chez le rat et la souris.

Les causes : Les cellules mammaires de votre souris se développent plus que ce qu’elles devraient. Nous assistons à un dérèglement.

A lire aussi : "Soins et hygiène à apporter à sa souris"

Les symptômes : Vous pouvez sentir des petites boules grossir au niveau des mamelles de votre souris. Ces dernières grossissent en continu jusqu’à traîner au sol. Elles peuvent, de fait, s’infecter.

L’évolution de la tumeur : Il n’y a pas de règle en la matière. Nous pouvons avoir une tumeur à évolution rapide comme à évolution lente. Quoi qu’il arrive, la tumeur devient vite gênante pour votre souris. L’opération est l’unique alternative, en espérant que votre souris ne souffre d’aucun autre mal comme une détresse respiratoire, ce qui compliquera son anesthésie. La convalescence sera longue et le risque de récidive, lui, est assez important.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation