Comment caresser et manipuler un octodon ?

Illustration : "Comment caresser et manipuler un octodon ?"

Lorsqu'il est apprivoisé, l'octodon est un animal affectueux. Il est capable de réellement apprécier la présence de l'homme. Si bien qu'il est possible de partager avec son octodon de réels moments de jeux et de tendresse. Attention tout de même, car manipuler un octodon demande quelques connaissances. Découvrez tout de suite les bons gestes pour caresser et porter votre petit compagnon à poils dans les meilleures conditions...

Apprivoiser son octodon avant de le manipuler

Bien que l'octodon soit sociable, il est aussi peureux. Dans la nature, il représente la proie idéale pour de nombreux prédateurs. Si bien que ce petit rongeur est habitué à se méfier des autres espèces. Même si vous ne lui voulez aucun mal, l'octodon aura besoin d'un peu de temps pour vous faire confiance.

Il ne faut pas essayer de le manipuler avant de l'avoir apprivoisé. Au mieux, l'animal s'enfuirait. Au pire, il pourrait vous mordre par réflexe de défense. Il est donc largement préférable de procéder étape par étape, avec patience et douceur.

Avant de vouloir caresser votre octodon, prenez soin de le laisser pleinement découvrir son nouvel environnement. Puis, petit à petit, placez régulièrement votre main dans sa cage afin qu'il se familiarise avec votre odeur. Vous pouvez l'appâter à l'aide d'une gourmandise. Au bout de quelques jours, il est fort probable que votre petit compagnon commence à accepter de manger dans votre main.

Conseils pour caresser son octodon

C'est seulement une fois que votre octodon se sentira à l'aise à la maison qu'il sera possible de le caresser. Pour que ce moment soit réellement agréable pour lui, voici quelques conseils indispensables.

Tout d'abord, évitez les gestes brusques, ou même trop rapides. Sans aucun doute, l'octodon préfère le calme et l'anticipation. Placez-vous dans un environnement non bruyant, et avancez tout doucement votre main vers l'animal, tout en le rassurant par la voix.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Du bout du doigt, caressez-le doucement sur le haut de la tête, derrière les oreilles, ou encore sous le cou. Tous les animaux n'aiment pas être caressés aux mêmes endroits. Il sera donc nécessaire de vous adapter aux préférences personnelles de votre animal.

Si ce dernier bouge dans tous les sens, ou montre des signes d'agressivité, c'est probablement qu'il n'aime pas être touché de cette façon. Tandis que s'il reste immobile, vous regarde avec tendresse, ou ferme à demi les yeux comme pour savourer l'instant, c'est certainement qu'il apprécie vos marques d'affection.

Les bons gestes pour porter son octodon

Attraper son octodon n'est pas toujours facile. Ce petit animal peut facilement vous échapper des mains. Il est donc important de connaître les bons gestes pour le manipuler en toute sécurité.

Tout d'abord, mêmes règles qu'avec les caresses, l'octodon a besoin de douceur ! On évite donc les mouvements trop rapides. Imaginez-vous à la place de votre animal. Il doit être particulièrement stressant d'être soudainement soulevé à plusieurs mètres de haut par un géant...

A lire aussi : Les morsures de l'octodon

Pour mettre en confiance son octodon, il faut effectuer des gestes lents, en lui parlant d'une voix douce. Dans l'idéal, il faudrait tendre votre main, et laissez l'animal monter de lui-même dessus. Ensuite, décalez légèrement vos doigts de manière à passer la paume de la main sous son ventre. Maintenez fermement le corps de l'animal pour éviter les chutes, mais ne serrez pas trop, au risque de lui faire mal... Tout est dans le juste-milieu. Enfin, placez votre deuxième main sous ses pattes de manière à lui proposer un appui rassurant.

Attention, il ne faut jamais tirer un octodon par les oreilles ou par la peau du cou qui sont des parties du corps très sensibles. N'attrapez jamais non plus votre octodon par la queue au risque de voir cette dernière... vous rester dans la main ! Oui, vous avez bien lu, pour se protéger, l'octodon dispose d'un réflexe d'automutilation. Notez d'autant plus que, contrairement au lézard, la queue d'un octodon ne repousse pas.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation