Adopter un lapin

Illustration : "Adopter un lapin"

Nul ne peut résister face à l'adorable bouille d'un lapin. Sans aucun doute, cette boule de poils aux grandes oreilles est l'un des animaux domestiques favoris des Français. Pour autant, adopter un lapin représente un véritable engagement à long terme. Il est important de réfléchir avant de se lancer dans cette trépidante aventure. Découvrez dès maintenant toutes les informations indispensables sur ce mignon rongeur...

Le lapin, un animal qui vit longtemps

Tout d'abord, il faut le savoir, contrairement à d'autres rongeurs, le lapin bénéficie d'une grande espérance de vie. En effet, un lapin domestique peut facilement vivre jusqu'à 10 ans, soit presque autant qu'un chien !

Avant d'adopter un lapin, il faut donc être certain de pouvoir s'en occuper un certain nombre d'années. Cette démarche nécessite une vision à long terme : êtes-vous réellement prêt à subvenir aux besoins physiques et affectifs de votre animal durant les 10 prochaines années ?

Si la réponse est non, il vaut mieux vous tourner vers l'adoption d'un autre rongeur qui vit moins longtemps, comme le hamster par exemple. Si la réponse est oui, félicitations, vous franchissez la première étape ! Mais pour faire un choix définitif, d'autres éléments sont encore à prendre en compte...

Le lapin : une vraie peluche vivante ?

Dans l'imaginaire collectif, le lapin est une véritable peluche vivante. Les petits comme les grands rêvent généralement de le câliner toute la journée !

Mais en réalité, le lapin a son petit caractère. Il est capital de le savoir avant de s'engager dans l'adoption de son futur compagnon. Sinon, vous risquez de vivre quelques déceptions et peut-être même de ne pas réussir à gérer votre animal...

S'il est vrai que le lapin est un être sociable, qui apprécie la présence humaine, il peut également s'avérer assez indépendant. Autrement dit, il n'aime pas toujours être manipulé. Très peureux, il lui faut un certain temps pour s'habituer à son nouvel environnement.

N'envisagez donc pas de prendre votre lapin dans les bras dès les premiers jours. Au contraire, il faudra de la patience et de la douceur pour que votre nouvel ami vous fasse entièrement confiance. Il ne sert à rien de brusquer les choses. Au contraire, en étant trop insistant, l'animal risque de devenir agressif. Il vaut mieux respecter son rythme, et tisser progressivement avec lui une belle relation.

Les besoins fondamentaux du lapin

Comme n'importe quel animal, le lapin a des besoins fondamentaux. Ces besoins peuvent être liés à sa survie comme à son bien-être. Une négligence de votre part pourrait mener à diverses maladies, mais également tout simplement rendre votre animal malheureux.

Le lapin n'est pas un jouet, mais un être sensible. Il est donc très important de répondre aux besoins de votre petit compagnon. Si vous n'êtes pas certain de pouvoir le faire, il vaut mieux abandonner l'idée d'adopter un lapin...

L'habitat

En premier lieu, votre lapin doit bénéficier d'une maison confortable. Véritable petit cocon, l'habitat doit être un lieu à la fois sécuritaire et agréable.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Il est possible d'opter soit pour une grande cage, soit pour un enclos, ou mieux encore pour une cage prolongée d'un enclos... Notez que plus l'espace de vie est grand, et plus le lapin sera heureux. Il ne faut donc pas hésiter à concocter à son animal un vrai petit palace !

Vous pouvez bien sûr agrémenter cet espace de nombreux accessoires. Le lapin adore jouer à cache-cache et découvrir tous les recoins de son environnement. Vous pouvez donc lui aménager diverses cachettes, comme une maisonnette, des tuyaux, ou encore des cartons... Le lapin appréciera également observer le paysage de haut. En hauteur, il se sent plus en sécurité. Il est donc possible de lui offrir une plateforme surélevée.

Notez qu'aussi luxueuse que soit sa maison, le lapin a besoin de sortir régulièrement. Un lapin toujours enfermé ne peut pas s'épanouir. On recommande généralement de proposer au moins 2 heures par jour de liberté à votre animal. Ces balades doivent toujours avoir lieu sous surveillance pour éviter les accidents. Le lapin est un animal relativement propre. Vous pourrez facilement lui apprendre à faire ses besoins dans une litière.

L'alimentation

Le lapin est un herbivore. Plutôt gourmand, il appréciera se régaler de fruits et légumes frais. La verdure doit représenter environ 15 % de son alimentation journalière. Il est possible de lui proposer des aliments variés, comme les carottes, les endives, les tiges de brocolis, ou encore les bananes. Attention cependant à introduire progressivement chaque nouvel aliment pour éviter les troubles digestifs.

Le foin est également indispensable dans l'alimentation du lapin. Il doit représenter 80 % de son alimentation, en raison de sa richesse en fibres. Il peut être laissé à volonté dans l'habitat de votre animal. Privilégiez le foin vert, de bonne qualité.

Enfin, contrairement aux idées reçues, sachez que les granulés n'ont rien d'obligatoire. Ils doivent être considérés comme des gourmandises, à proposer seulement ponctuellement.

Les soins vétérinaires

Personne n'est à l'abri des maladies. Il faut donc prévoir un budget santé pour votre animal. Même sans problème particulier, quelques visites chez le vétérinaire seront nécessaires.

Il y a tout d'abord les visites de routine, qui ont lieu souvent une fois par an, dans l'objectif de vérifier que tout va bien. Mais il y a également les vaccins, et notamment celui contre le VHD 2, une maladie foudroyante pour les rongeurs. Certains propriétaires font également stériliser leur animal, pour éviter le risque de tumeur à l'utérus chez la femelle. Ce dernier est extrêmement élevé quand l'animal a plus de 5 ans !

Adoption lapin : à deux, c'est toujours mieux !

Le saviez-vous ? Le lapin est animal qui vit en groupe. Seul, il se laisse très rapidement aller à la déprime. Pour éviter l'ennui, il est donc extrêmement recommandé d'adopter au moins deux lapins.

L'idéal est d'opter pour un mâle et une femelle stérilisés. Deux femelles peuvent également s'entendre... Par contre, la cohabitation entre deux mâles est beaucoup plus aléatoire. Même castrés, les animaux peuvent entrer en conflit.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation