Choisir une cage pour son lapin

Illustration : "Choisir une cage pour son lapin"

Vous allez adopter votre lapin et, avant cela, vous devez choisir une cage parfaitement adaptée à lui. Quel modèle ? Quelle taille ? Quels matériaux ? Comment la garnir au mieux pour qu’il se sente bien dedans ?

Un lapin ne vit pas constamment en cage comme le fait un hamster ou un poisson (dans un aquarium). Votre lapin ne sera que plus épanoui à pouvoir se balader où bon lui semble dans votre domicile, avec à chaque fois de l’occupation sous peine de vos meubles ou tapisseries servir d’instrument à dents.

Quelle cage ?

  • Une cage constamment ouverte

Votre lapin n’est pas fait pour vivre enfermé dans une cage. Il ira pour effectuer ses besoins, se reposer et manger, mais il devra pouvoir avoir accès sur le monde extérieur sans souci. Ainsi, sa cage devra être constamment ouverte (sauf exception) par le biais d’une petite ouverture.

  • Ses dimensions

La cage de votre futur lapin doit être assez grande. Il est recommandé de lui en installer une de 1,80 mètre sur 60 cm au minimum. Une surface indispensable pour que votre lapin ne se sente pas à l’étroit et, surtout, pour que l’aération se fasse correctement.

  • Sa composition

Evitez le bois, qui sera rapidement imbibé de l’urine de votre lapin. De plus, votre rongeur sera amené à grignoter le bois et ce dernier s’abimera très vite. Privilégiez une cage avec des barreaux sur la partie supérieure. Ne jamais acheter une cage avec des parois en plastique. Cette matière est dangereuse pour votre lapin. Ces parois peuvent être en plexiglas même si elles ne sont pas les meilleures. Méfiez-vous des cages du type aquarium qui empêchent un renouvellement de l’air pour votre lapin, en plus d’être très chères et guères utiles à votre animal qui ne passe pas toute sa journée dedans.

  • Foin ou litière au fond

Le bois dans le fond de la cage est à proscrire. Installez plutôt du foin à votre lapin ou une litière comme on le ferait à un chat. Ainsi, votre lapin devra apprendre à faire ses besoins à cet endroit. Vous pouvez aussi tapisser le fond de la cage avec du coton. Votre lapin évitera ainsi tout problème lié à ses pattes.

  • Cage à étage(s) ?

Si vous ne possédez qu’un seul lapin, une cage à étage n’est pas indispensable. En revanche, elle pourrait aller à un « couple » de lapins.

Les accessoires

Dans sa cage, votre lapin devra retrouver plusieurs accessoires indispensables à son bien-être.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Une cachette pour que votre lapin puisse avoir son propre coin à lui. Il s’y réfugiera de temps en temps selon ses humeurs.
  • Un bac à litière. Comme indiqué ci-dessus, vous pouvez tapisser le fond de la cage avec de la litière. Le nettoyage sera toutefois bien plus simple avec un bac où votre lapin devra apprendre à faire ses besoins dedans. Optez pour une litière végétale et non faite de copeaux de bois. Ils sont considérés comme toxique pour votre chat.
  • Une gamelle de nourriture et une autre d’eau (ou un biberon).
  • Un râtelier qui proposera du foin à votre lapin. Il peut être placé à l’intérieur, dans un coin, comme à l’extérieur si la cage est trop étroite avec tous ces éléments.

A quoi sert donc une cage pour votre lapin ?

La cage de votre lapin lui servira de refuge, mais aussi d’un endroit pour manger. Elle servira surtout à l’occasion :

  • Des transports. Un aller-retour chez votre vétérinaire par exemple, ou un départ en vacances. Votre lapin se sentira en sécurité dans sa cage alors qu’il se trouvera dans la voiture ou un train. Faites attention à ce que la cage soit toujours bien aérée. Il en va de la santé de votre animal.
  • Lorsque votre lapin est malade ou blessé. La cage lui servira de lieu de convalescence.

Le parc à lapin ?

Le parc à lapin est un enclos de semi-liberté. Seul inconvénient : la place. Vous en manquerez sans doute dans votre domicile. Pour le reste, c’est bien évidemment mieux qu’une simple cage. Ainsi, votre lapin n’aura pas besoin de « sortir » de cet endroit. L’enclos doit être assez vaste et disposer de plusieurs accessoires pour occuper votre rongeur (de quoi mâchouiller, jouer, etc.). Veillez à ce que le parc soit suffisamment haut pour que votre lapin ne puisse sauter par-dessus les grilles.

A lire aussi : Fabriquer une cage pour son lapin

Pour prévenir tout incident, à l’extérieur de sa cage ou de son enclos, veillez à bien cacher tous les fils électriques afin que votre lapin ne s’électrocute pas en mâchouillant l’un d’eux.

En résumé

Votre lapin n’aime pas être enfermé dans une cage à longueur de journée. Il a besoin d’espace pour se dépenser et s’épanouir. Sa cage doit servir à le transporter ou en cas de maladie, mais aussi comme refuge et lieu où il pourra manger et faire ses besoins.

Les cages en bois sont à proscrire, comme les aquariums où la circulation de l’air se fait avec difficulté. Par ailleurs, vous pouvez opter pour un parc à lapin. Un enclos de semi-liberté qui sera le parfait compromis entre une cage et la liberté totale.

7 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 21/06/20

    Nous venons d’acquérir un lapin et nous avons pris une cage sur pieds. Elle est donc en hauteur. Comment faire pour la laisser semi ouverte sans risque de chute? Merci

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 27/03/21

    Vous pouvez y rajouter un escalier pour lapin, où si vous ne désirez pas qu'il sorte, un filet, mais le lapin doit pouvoir se dégourdir les jambes.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 11/01/21

    Merci pour le lapin

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/04/21

    Bonjour, j'aimerais savoir est-ce que le fait de mettre de la litière au fond de la cage ne va pas créer des problème d'hygiène ?

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/12/21

    Bonjour j aimerait sa voir s il on peut mètre la cage d un lapin dans sa chambre

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/12/21

    Quand faut il changer la litiere de son lapin approximativment

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 23/12/21

    Le lapin.doit vivre en liberté TOTALE en intérieur ou en extérieur et être éduqué au bac à litière et au respect du territoire (ne pas détruire la maison avec ses dents) il faut stériliser les femelles car elles font des vancers de l'utérus et les mâles si ils font trop de marquage. La femelle aussi peut faire du marquage. La stérilisation du mâle n'est pas toujours obligatoire mais souvent utile. Ma lapine était confinée dans ma chambre ses premiers jours chez nous. Elle a probablement été abandonnée car on l'a trouvée dehors. Donc oui, on peut laisser un lapin dans une chambre ou autre pièce le temps que le lapin s'habitue. Je recommande l'enclos (appelé "parc" dans cet article) pour l'éducation puis une fois le lapin éduqué, on retire les grilles pour le laisser en liberté totale. Pour le bac à litière, je change celle de ma lapine quand elle est crottée. Pour un lapin en cage - même si je suis contre les cages - je recommanderait de mettre un tapis de jonc et un petit bac à litière pour chat carré ou un très grand bac en coin pour furrêt. Les bac pour lapins et autres rongeurs sont souvent trop petit. La cage peut effectivement servir pour la convalescence mais seulement dans des cas très rares. Sinon, on peut toujours enlever les grilles de la cage et en faire un bac à foin géant (certes un peu encombrant) le foin doit être facile d'accès donc pas de grillage entre le foin et le lapin. Un filet est acceptable et des grilles pas trop serrées aussi. L'idéal est de mettre le foin près du bac à litière ce qui incitera le lapin à y faire ses crottes vu que la lapin aime grignotter pendant qu'il fait se besoins. J'aimerai noter ici que si vos lapins mangent une plante toxique, même si c'est écrit que cette plante est toxique, le pire qui puisse arriver, c'est souvent une petite diarhée puis tour reviens comme avant. C'est souvent inutile de filer chez le véto pour un lapin qui vient de manger une plante non-identifiée. Ma lapine s'acharne troujours sur la plante grasse géante du salon et n'a jamais eu de diarhée ou d'empoisonnement pourtant, ce n'est pas du toit une plante comestible pour le lapin. Le lapin n'est pas non-plus si fragile qu'on l'imagine parfois. Le vôtre est peut-être fragile car il n'a pas encore une bonne musculature et tous les lapins ne sont pas aussi résistants aux toxines que d'autres mais bref, les lapins sont pas aussi fragiles qu'on le raconte. C'est la vie qui est fragile. La cage, même à étages n'est pas envisageable pour une cohabitation. Seule la vie en liberté est possible pour 2 lapins. Petite notte, le lapin mange ses caecotrophes et non ses crottes. Il récolte celles-ci près de l'anus. Il est tout à fait possible qu'un lapin confonde une crotte avec une caecotrophe mais c'est pas très grave. Le lapin peut parfaitement cohabiter avec un chat, transmettre et recevoir des maladies aux cochons d'inde et cohabiter avec le chien mais prudence quand même. J'espère que vous allez désormais laisser vos lapins en liberté totale et vivre de belles aventures avec eux. Joyeuses fêtes!

      Répondre   Signaler


  • Image de profil