Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Rongeur
  3. Lapin
  4. Habitat
  5. Choisir une litière pour son lapin

Choisir une litière pour son lapin

À l’instar d’un chat, votre lapin aura l’obligation de disposer d’une litière dès son adoption. Il s’agit donc d’un achat effectué en priorité. Certaines litières sont plus couteuses que d’autres, mais, surtout, certaines sont plus résistantes et meilleures pour la santé de votre rongeur. Nous vous aidons à faire le meilleur choix.

Votre lapin est un animal très propre sur lui, un peu comme le chat. Cependant, son système digestif bien plus court l’oblige à faire ses besoins beaucoup plus régulièrement. C’est pourquoi il est recommandé de placer sa litière dans sa cage et à l’opposé de la mangeoire. Des litières qui peuvent prendre différents aspects, qui sont plus ou moins écologiques, qui correspondront plus facilement à votre lapin. Enfin, certaines retiennent les odeurs, d’autres les évacuent plus facilement.

Choisir une bonne litière

Il existe plusieurs types de litières, avec plus ou moins d’avantages et d’inconvénients.

  • Les copeaux

Votre lapin pourrait disposer d’une litière à copeaux de pin, de cèdres ou bien encore de hêtre, de tremble ou de peuplier. Ces copeaux peuvent se présente sous une forme plus ou moins grosse. L’avantage des morceaux les plus gros, c’est qu’ils dégagent moins de poussière.

Car, oui, c’est le grand inconvénient de ces litières. Ils sont assez volatiles et pourraient causer des problèmes respiratoires à votre lapin. Surtout, il faut éviter de placer votre lapin s’il a des poils longs dans ce type de litière. Les copeaux vont s’accrocher à sa fourrure, et l’entretien de votre compagnon n’en sera que plus difficile.

A lire aussi : "Les accessoires indispensables pour la cage du lapin"

  • Le pin est probablement le type de copeaux le plus utilisé. Il est très abordable en termes de prix, ce qui n’est pas plus mal. De plus, sa douceur une fois posée convient parfaitement aux pattes des rongeurs, et à celle des lapins. Cependant, attention, la résine dégagée est nocive, car elle irrite les voies respiratoires de votre lapin. Du coup, des pathologies sont souvent légion. Le pin est donc conseillé uniquement si votre lapin a des poils courts et qu’il ne vit pas en permanence sur sa litière.
  • Le cèdre reprend à peu près les mêmes caractéristiques que le pin, avec en plus une odeur plus forte, ce qui peut le rendre désagréable. Ce type de copeaux est totalement déconseillé.
  • Le hêtre ou encore le tremble sont probablement les meilleurs copeaux pour votre lapin. En effet, ils sont à la fois doux pour les pattes et absorbe à merveille. Même s’ils ont tendance à voler dans l’air et donc à se déposer sur la fourrure de votre animal, le hêtre et le tremble ne sont pas résineux. Du coup, il n’y a aucune nocivité pour les voies respiratoires de votre lapin. Seul inconvénient : le prix.
  • La paille

On utilise surtout la paille comme litière pour les lapins de ferme. Est-ce le cas du vôtre ? Si oui, il s’agit d’une litière tout à fait recommandée. Elle présente l’avantage de ne pas être volatile, et d’être idéale pour les lapins à poil long. Elle est également douce pour les pattes. À cela, on ajoute la possibilité pour votre lapin de manger la paille lorsqu’elle est encore belle et fraîche. De plus, elle n’est pas trop chère à l’achat. Cette litière n’est pas faite pour l’intérieur, car elle présente le gros inconvénient de ne pas retenir les odeurs. En effet, la paille absorbe mal l’humidité.

  • Le chanvre

Cette litière est un peu plus chère que celles en paille ou en copeaux de pin. Cependant, le chanvre possède de nombreux atouts : il ne vole pas, est doux pour les pattes, n’est pas poussiéreux et ne sent pas. Il n’absorbe pas très bien, certes, mais reste toutefois une des litières les plus adéquates pour votre lapin. Surtout si ce dernier est allergique.

  • Le lin

Il s’agit d’une litière encore méconnue. Elle ressemble à peu près au chanvre, et donc présente beaucoup d’avantages. Cependant, une odeur peut parfois se dégager et n’est pas appréciée de tous. Enfin, son prix est relativement élevé.

  • Le maïs

On n’en trouve pas à tous les coins de rue. Et pourtant, le maïs présente l’avantage de ne pas être volatile, de ne rien sentir, d’être plutôt moyennement absorbant. Il est certes moins doux sous les pattes que le chanvre ou les copeaux, mais n’est pas du tout nocif pour votre lapin. Seulement, son prix rebute souvent (environ 8€ pour 10 litres).

Les litières à éviter

Certains conseillent parfois d’opter pour une litière en papier journal voire même en foin. C’est à éviter absolument. Le papier journal n’absorbe rien et rend des odeurs désagréables. Il peut être placé simplement tout au fond de la cage avec une autre litière au-dessus. Il ne sert donc pas à grand-chose. En ce qui concerne le foin, votre lapin aura tendance à le manger. Alors imaginez s’il est couvert d’urine ou d’excrément. Le foin a sa place dans la mangeoire et pas ailleurs.

Les prix

Avant de choisir une litière, il convient d’acheter un bac à litière, que l’on trouve aux alentours de 5 à 10 €. Ils sont bien plus petits que ceux pour chat puisque destinés à être placés dans la cage de votre rongeur.

La litière en elle-même peut voir son prix varier grandement. Les copeaux de pin ou de cèdre sont bien moins chers (environ 1€ le kilo) que le chanvre par exemple, qui tourne aux alentours de 3€ le kilo. La paille reste à un prix attractif (2€ le kilo) et le maïs rafle tout : 8€ le kilo en moyenne.

En résumé

Pour choisir une bonne litière, faites attention à :

  • Son absorption
  • La poussière dégagée
  • La présence de résine dans la matière (pins, cèdre…) nocive pour les voies respiratoires
  • Sa douceur pour les pattes de votre rongeur
  • Les odeurs laissées
  • Son prix

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !