Paralysie chez le chien

Illustration : "Paralysie"

La paralysie peut apparaître chez les vieux chiens comme chez les jeunes. Elle peut affecter une seule partie du corps ou plusieurs. Si vous remarquez chez votre chien des troubles locomoteurs. Dans tous les cas, le problème doit être diagnostiqué et traité.

Passons en revue les types, les symptômes, les causes et les traitements possibles pour remédier à la paralysie chez le chien.

Observations cliniques

La paralysie implique, d'une part, l'impuissance d'un groupe de muscles (souvent des membres) à assurer ses fonctions de motricité et de sensibilité. Dans ce cas, l'atteinte sera bien visible. Si votre chien n'arrive pas à bouger ses membres inférieurs et supérieurs, il est tétraplégique. Si l'atteinte est au niveau de ses membres inférieurs seulement, on dit qu'il est paraplégique.

D'une autre part, la paralysie peut être celle d'un organe. Le chien infecté sera, par exemple, incapable de déféquer et d'uriner ou ne pourra pas se retenir pour faire ses besoins dans le cas de la paralysie d’un sphincter.

La paralysie est caractérisée par :

  • Une perte de motricité partielle ou totale.
  • Une apparition brusque ou insidieuse.
  • Les pattes de votre chien se dérobent et deviennent dépourvues de force et de tonicité.
  • Votre chien traîne les pattes postérieures derrière lui.
  • Douleur de l’animal, qui s’accompagne de vocalisations (cris et gémissements).
  • Agressivité et manque d'appétit.

Les causes de la paralysie

Plusieurs raisons peuvent engendrer une paralysie chez le chien :

  • Une lésion au niveau de la moelle épinière suite à un traumatisme ou à un accident. Les causes de sa compression sont diverses. Citons, par exemple, les tumeurs, les abcès et la myélopathie. La myélopathie concerne en particulier le Berger Allemand.
  • Une paralysie du nerf radial, ce qui entraîne une incapacité de votre chien à se servir de ses membres supérieurs.
  • Une infection virale, bactérienne ou fongique (maladies inflammatoires polyradiculonévrites, botulisme alimentaire, myasthénie...).
  • Les hernies discales (déplacements spathologiques de disques invertébraux lésés provoquant une compression de la moelle épinière et un blocage de la transmission de l'influx nerveux) : les races à pattes courtes et au corps allongé sont les plus prédisposées, comme par exemple le Teckel.
  • Les atteintes musculaires : elles sont souvent héréditaires et se développent pendant les premiers mois du chiot. Des maladies musculaires comme la myopathie dystrophique concerne surtout le Golden Retriever et le Labrador-Retriever.

Diagnostic et traitements

Si vous soupçonnez une anomalie de motricité chez votre chien, n'hésitez pas à l'emmener chez un vétérinaire.  Ce dernier va réaliser des examens complémentaires comme une radiographie, une myélographie, un scanner ou un bilan sanguin. Une paralysie sera mieux soignée si elle est diagnostiquée tôt.

Cependant, aujourd'hui, il n'y a pas un traitement efficace pour cette maladie. Le seul traitement possible est celui qui concerne les paralysies dues à une infection. Mais des pratiques peuvent aider votre chien :

  • Des chariots palliant la perte de motricité des pattes
  • Des tapis roulants adaptés pour rééducation après une paralysie en voie de guérison mais aussi de l’hydrothérapie...

Des chirurgies orthopédiques et neurologiques sont possibles afin de traiter la compression de la moelle épinière.  

Si la paralysie est déjà dans un état avancé et la reprise d'une vie normale semble être impossible, pensez à bien accompagner votre chien au quotidien. Car ce dernier deviendra totalement dépendant pour tous les gestes simples.

Révision vétérinaire

Mathilde Decuyper

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

Comme des milliers de propriétaires de chien, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chien !

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !