Hydrocéphalie chez le chien

Illustration : "Hydrocéphalie"

L'hydrocéphalie est une affection due à un excès de liquide cérébro-spinal (LCS) causant une pression sur le cerveau et une dilatation des cavités de ce dernier. Cette maladie est grave et entraîne des lésions permanentes ou même la mort.

L’hydrocéphalie est, dans la plupart des cas, présente dès la naissance (congénitale) mais peut également apparaître au cours de la vie de l’animal (acquise).

Les causes

Les causes dépendent du type de l'hydrocéphalie, qui peut être congénitale ou acquise. Nous trouvons :

Les symptômes

Les caractéristiques physiques de l’hydrocéphalie sont en général présentes dès la naissance. Les premiers symptômes neurologiques apparaissent généralement entre 2 et 4 mois, mais peuvent également apparaître à l’âge adulte.

Les signes annonciateurs de cette maladie diffèrent d'un chien à un autre. Tout dépend de la race et de la forme acquise de l'hydrocéphalie. Nous relevons :

Des signes physiques :

  • crâne bombé
  • croissance lente
  • strabisme
  • augmentation de taille de la boîte crânienne
  • persistance des fontanelles

Des signes neurologiques :

  • agressivité
  • somnolence
  • ataxie
  • cécité
  • photophobie
  • incontinence urinaire ou fécale
  • vomissement
  • désorientation
  • respiration irrégulière
  • crises convulsives
  • difficultés d'apprentissage
  • marche en cercle

Le diagnostic

Un examen vétérinaire complet est nécessaire afin de diagnostiquer une hydrocéphalie. Le vétérinaire peut commencer par effectuer un examen neurologique, en testant les réflexes et autres fonctions cérébrales du chien. Par la suite, des examens complémentaires tels que des examens d’imagerie (scanner, IRM) sont nécessaires pour confirmer la maladie. En effet, ces derniers permettent de visualiser la dilatation des cavités du cerveau.

Le traitement

Le traitement de l’hydrocéphalie peut être médical ou chirurgical et consiste dans les deux cas à diminuer le volume de LCS.

Le traitement médical a pour but de diminuer la production du LCS, grâce à l’action de corticoïdes ou d’inhibiteurs de l'anhydrase carbonique, délivrés à vie.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale s'impose. Elle permet d'éliminer tout au long de la vie de l’animal le liquide superflu et assure de bons résultats à long terme. C'est une procédure délicate et complexe qui nécessite d'être réalisée par un spécialiste.

Dans les cas les plus graves, lorsque les lésions provoquées par l’hydrocéphalie sont irréversibles et détériorent largement la qualité de vie du chien, une euthanasie peut être envisagée.

Révision vétérinaire

Florine HACHE

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !