Enostose chez le chien

Illustration : "Enostose"

Les êtres canins sont, eux aussi, prédisposés à des maladies qui, parfois, leur font souffrir. Étant incapables de parler pour expliquer ce qui leur fait mal, vous devez, en tant que propriétaires, faire attention à leur comportement.

Dans cet article, nous nous pencherons sur la maladie de l'énostose chez le chien. Nous allons expliquer ses origines, ses signes et comment la traiter.

Définition de l'énostose chez le chien

L'énostose chez le chien, appelée aussi panostéite éosinophilique, est une maladie auto-limitante qui affecte les os longs des chiens en croissance (ayant entre 5 et 15 mois). La moelle osseuse est, premièrement, atteinte pour affecter les os secondairement.

Cette maladie peut toucher également les autres os (non longs) ayant suffisamment de moelle osseuse. Les mâles sont plus souvent affectés que les femelles.

Races prédisposées

Les grandes races sont les plus disposées à l'énostose. Cependant, on peut la trouver, aussi, chez des chiens de petite taille. Parmi les grandes races, nous citons le Mastiff, le Rottweiler, le Saint-Bernard, le Dogue Allemand, le Golden Retriever, le Labrador, le Dobermann, le Berger Allemand, le Berger Belge, le Bulldog anglais...

Parmi les petites races nous citons le Schnauzer et le Scottish Terrier.

Autres maladies similaires

Veuillez ne pas confondre entre une énostose et :

  • Une dysplasie coxo-fémorale (dysplasie de la hanche) : il n’y aura pas d’atteinte des membres antérieurs, la boiterie s’aggravera avec le temps.
  • Une ostéochondrite disséquante de l’épaule ;
  • Une dysplasie du coude : il n’y aura pas d’atteinte des membres postérieurs, la boiterie s’aggravera avec le temps.
  • Une énostose secondaire à une Leishmaniose : il faudra diagnostiquer et traiter la leishmaniose en premier pour résoudre les signes cliniques.
  • Un infarctus osseux ;
  • Des tumeurs de l'os : le diagnostic sera effectué par palpation et par radiographie mais le pronostic et le traitement seront bien différents, en effet la tumeur ne régressera pas et pourra métastaser et atteindre d’autres organes si elle est maligne.

Causes de l'énostose chez le chien

L'étiologie de l'énostose chez le chien demeure indéterminée. Cependant, une diversité d'hypothèses sur les origines possibles de cette maladie sont à étudier. L’énostose pourrait être causée par des maladies à l’origine de troubles de la coagulation (liées à la moelle osseuse) comme la maladie de Von Willebrand ou l’hémophilie. Le stress et les infections virales pourraient également être à l’origine de la panostéite. Certaines études montrent également le lien entre l’énostose et la nourriture trop riche en protéines, en effet cela entraînerait un œdème médullaire et donc une augmentation de pression puis une ischémie à l’origine de la réaction périostée.

Signes cliniques de l'énostose chez le chien

Les symptômes de l'énostose chez le chien peuvent concerner plusieurs zones simultanément mais peuvent aussi passer d'une zone à une autre. Les membres antérieurs sont, généralement, les plus affectés (l’ulna, le radius et l’humérus), bien que le fémur et le tibia peuvent également être atteints. La panostéite éosinophilique entraîne une boiterie franche du membre due à la douleur et une incapacité à se relever. La douleur peut être telle, que le chien peut présenter une atteinte de l’état général avec une hyperthermie (fièvre) et un abattement.

Diagnostic de l'énostose chez le chien

Le diagnostic de l'énostose chez le chien fait appel à la radiographie. Il est à mentionner qu'il n'existe pas une relation directe entre la sévérité des signes cliniques et la sévérité des images radiographiques, c’est-à-dire qu’un chien avec beaucoup de périoste pourra ne présenter que très peu de signes cliniques. Cet examen montre :

  • Un tissu ostéofibreux remplaçant la moelle hématopoïétique, elle apparaîtra donc plus dense à la radio.
  • Des contours des lésions plus marqués, démontrant la réaction périostée.
  • Des opacités médullaires qui persistent malgré la disparition progressive des plaques radio-opaques.

Traitement de l'énostose chez le chien

Il n'y a pas un traitement spécifique pour l'énostose canine. La maladie régressera spontanément. Cependant, votre vétérinaire peut vous prescrire des médicaments pour atténuer la douleur : des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour commencer puis des corticoïdes si l’animal ne répond pas aux premiers. Il ne faudra pas trop stimuler l’animal avec de trop gros efforts sportifs et le laisser au repos pendant les crises de douleurs. Si l’animal est sous un régime alimentaire trop riche en protéines, il faudra revoir la ration ou passer à des croquettes adaptées.

Révision vétérinaire

Clémence Leblanc

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !