Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Comment rééduquer un chien ?

Illustration : "Comment rééduquer un chien ?"

Rééduquer un chien, c’est en quelque sorte désapprendre pour réapprendre. Comme un retour à la case départ tout en prenant en considération les éventuelles erreurs et manquements du passé.

Comment rééduquer un chien ? Toutes les réponses ici, à travers 5 grands axes essentiels :

Connaître le passé du chien

Pour commencer une rééducation canine, il faut tout d’abord connaître les causes qui conduisent à cette fameuse rééducation : pourquoi devons-nous mettre en place une rééducation ? Qu’a vécu (ou n’a pas vécu) notre chien qui nécessiterait une telle « mise à jour » ?

Il ne s’agit pas de reproduire un schéma universel pour remettre un chien dans le droit chemin. Il est primordial de connaître son passé, ses bonnes et mauvaises expériences, sa sensibilité, son caractère ou encore son état émotionnel passé et présent, pour que la rééducation soit efficace et surtout respectueuse.

Et si on vient d’adopter un chien et que l’on ne connait absolument rien de son passé, il faudra alors faire preuve d’observation au quotidien pour apprendre à connaitre son animal et savoir à qui l’on a à faire.

De plus, dans de nombreux cas de rééducation canine, je conseille fortement le recours à une aide professionnelle pour ne pas commettre d’erreurs ou envenimer une situation qui parfois peut s’avérer très complexe, voire dangereuse dans certains cas.

Par ailleurs, avant de passer aux 4 axes suivants, qui vous permettront de savoir concrètement ce que vous devrez mettre en place, sachez que cet article peut concerner tous les profils. En effet la rééducation d’un chien peut concerner :

  • Un chien adulte qui n’a jamais connu aucune règle au sein de son foyer
  • Un jeune chien qui a déjà pris de très mauvaises habitudes
  • Un maître qui adopte un chien (jeune ou adulte) ayant vécu divers traumatismes par le passé

Instaurer des règles de vie

Instaurer des règles de vie à la maison est nécessaire dans tous les cas de figure : que votre chien soit à rééduquer ou à éduquer tout court !

Ce point sera d’ailleurs très important notamment pour les chiens adoptés à la suite de mauvais traitements ou de conditions de vie plutôt instables.

N’importe quel chien, du plus indépendant au plus pot de colle, aura besoin de limites et d’un cadre au quotidien pour être bien dans ses pattes. En tant que maître responsable, vous devez permettre à votre chien d’avoir des repères et un environnement de vie rassurant et sécurisé.

Pour ce faire, plusieurs points à respecter :

Un espace confortable et sécurisé

Vous devez proposer à votre chien son propre espace au sein de la maison. Il peut d’ailleurs bénéficier de plusieurs espaces, mais dans tous les cas, il doit comprendre qu’il a sa place au sein de son groupe social.

Cela se fait bien entendu par le biais d’un panier, placé dans un coin de la pièce à vivre. Ce panier doit être suffisamment confortable pour que votre chien s’y sente bien et suffisamment respecté pour qu’il s’y sente en sécurité.

Le panier doit être son endroit refuge, endroit dans lequel il sait pertinemment qu’il pourra s’y rendre et y être tranquille, sans que jamais personne ne vienne le déranger.

Ainsi, n’allez jamais déranger votre chien lorsqu’il est dans son panier, même pour le caresser ! Préférez l’appeler pour qu’il vienne à vous au lieu de vous immiscer dans sa bulle.

Un accès aux ressources réglementé

Votre chien doit également comprendre que tout ce qui compose le foyer ne lui appartient pas ! Il doit apprendre à partager et à gérer sa frustration lorsqu’un élément (un lieu, un objet, un mobilier ou de la nourriture) lui est interdit.

Ainsi, pour vous donner plusieurs exemples : apprenez à votre chien à attendre avant de manger sa gamelle, ne lui donnez pas à manger lorsque vous êtes à table, ne lui permettez pas de vous suivre partout, interdisez une pièce de la maison, apprenez-lui à aller et rester dans son panier, etc.

Tous ces petits détails permettront à votre chien de comprendre qu’il y a un cadre et des limites à respecter. Cela le rendra plus serein, car il se sentira bien plus en sécurité que s’il était livré à lui même.

Des contacts contrôlés

Enfin, l’un des points majeurs à respecter est celui des contacts ! Votre chien doit apprendre à ne pas quémander, il doit apprendre à attendre votre validation avant de prendre contact.

En clair, vous devez être à l’initiative des contacts et ne pas accepter les demandes parfois insistantes d’attention de votre chien.

« Pourquoi cela permettrait de rééduquer mon chien » me direz-vous ! Et bien tout simplement parce qu’un chien qui obtient toujours ce qu’il veut est un chien qui sera in fine mal dans ses pattes puisqu’il ne connaîtra pas ce qu’est la frustration. Et ce sentiment de frustration est très important à gérer, et ce au quotidien, au risque d'avoir un chien qui soit davantage perçu comme une contrainte plutôt qu'une compagnie.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

L’apprentissage de la frustration passe notamment par la gestion des contacts ! Dès lors que votre chien souhaite initier un contact, prenez cela en compte, mais ignorez son attitude en lui tournant le dos (ne lui parlez pas, ne le touchez pas et ne le regardez pas). Dès qu’il est passé à autre chose, à vous d’initier un contact pour qu’il comprenne la chose suivante : je renonce, je gagne ! Je gère ma frustration, j’obtiens satisfaction !

Répondre aux besoins du chien

Ensuite, pour rééduquer un chien, il est très important de le respecter dans sa vraie nature. Ainsi, répondre à ses besoins et le dépenser à la hauteur de ses attentes fait partie intégrante du rééquilibre éducatif.

La réponse à ces besoins vous permettra de renforcer la relation que vous avez avec votre chien mais aussi de gagner sa confiance, car il saura qu’à vos côtés, il n’aura plus de manques, quels qu’ils soient !

Répondre aux besoins de son chien passe par 4 points :

  • Les besoins sociaux : votre chien doit pouvoir rencontrer des humains et des chiens régulièrement pour ne pas être isolé, pour développer et maintenir ses codes de communication et donc, retrouver un équilibre social et mental de qualité.
  • Les besoins physiques : un chien, qu’il soit d’agrément ou de travail, aura toujours besoin de se dépenser physiquement par le biais de balades en dehors de chez lui. Cela lui permettra simplement de se défouler et d'évacuer d'éventuelles émotions négatives (ennui, stress, etc.).
  • Les besoins mentaux : cette dépense est de loin l’une des plus importantes ! Chaque chien aura besoin d’être stimulé intellectuellement le plus régulièrement possible. Cela se fait par le biais de séances éducatives ludiques (apprentissage par le jeu), d’apprentissage de tricks, de jeux d’occupation, de réflexion, etc.
  • Les besoins olfactifs : le sens le plus développé chez le chien étant son odorat, la dépense olfactive de votre chien sera essentielle et pourra être comblée par le biais de balades quotidiennes en dehors du jardin, par des séances de pistage à la maison ou en extérieur, par des rencontres congénères, etc.

Puis, bien évidemment la réponse aux besoins de votre chien passe également par les besoins que l'on appelle primaires : boire, manger et dormir ! Certains chiens en rééducation n'étaient parfois pas totalement comblés sur ce point, il sera donc pour vous très important de réinstaurer des rituels : de l'eau à volonté, un ou deux repas par jour (attention, pas de libre-service) et un endroit confortable pour se reposer.

Avoir une attitude cohérente

Dans la rééducation de votre chien, votre attitude sera déterminante ! Vous devrez être un vrai repère pour votre chien et il ne vous laissera rien passer ! Si vous montrez vos faiblesses ou vos doutes, votre chien le sentira et n’aura plus confiance en vous et parfois plus confiance en lui non plus.

Par ailleurs, dès lors que vous mettrez une règle en place, respectez-la et demandez à tous les membres du groupe social de la respecter également !

La rééducation passe principalement par un rééquilibrage relationnel ! Vous devez donc faire preuve de cohérence pour que la relation que vous avez avec votre chien soit sereine, adaptée, juste et harmonieuse.

Ainsi, plusieurs conseils pour parvenir à une attitude cohérente au quotidien :

A lire aussi : "Comment empêcher son chien de manger tout ce qui traîne"

  • Soyez sûr de vous et de votre chien
  • Soyez dans une démarche de réussite, ne partez pas défaitiste !
  • Ayez un ton adapté pour chaque interaction
  • Proposez à votre chien des moments complices pour renforcer votre relation
  • Respectez les interdits que vous mettez en place
  • Remettez-vous sans cesse en question si vous ne parvenez plus à avancer
  • Renforcez toujours les bonnes actions
  • Respectez la vraie nature de votre chien et prenez toujours en compte son passé

Mettre ou remettre en place les bases éducatives

Enfin, bien entendu, lors d’une rééducation canine, il s’agit de remettre en place certaines bases éducatives, jamais ou que trop peu acquises par votre toutou dans le passé.

Sachez que la bonne écoute de votre chien ne sera possible que si tous les points vus précédemment sont respectés au quotidien !

En effet, si vous prenez en compte le passé et la sensibilité de votre chien, que vous mettez en place un cadre rassurant à la maison, que vous répondez à ses nombreux besoins et que votre attitude générale est cohérente : votre chien pourra faire tout ce que vous lui demandez !

Alors, bien évidemment, il existe des exceptions et notamment des chiens très traumatisés ou encore atteints de troubles du développement ! Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’éducation et du comportement canin pour qu’il puisse vous guider vers la meilleure attitude à adopter et les meilleures techniques éducatives à proposer.

A propos de l'auteur :

2 partages

1 commentaire

Articles en relation