Empêcher son chien de creuser ou de gratter

Illustration : "Empêcher son chien de creuser ou de gratter"

Il est possible d’empêcher son chien de creuser ou de gratter, mais il faut tout d’abord essayer d’identifier la cause de ce comportement.

Gratter et creuser le sol font partie des comportements instinctifs que possèdent les chiens. Tous ne le font pas systématiquement, tandis que chez certains, c’est une mauvaise habitude dont les propriétaires se passeraient volontiers. Les dégâts causés peuvent être importants et difficiles à vivre, surtout si l’on possède un jardin que l’on bichonne jalousement. Ce problème comportemental peut tout à fait être traité, mais avant de se pencher sur la solution à adopter, il est nécessaire de connaître le ou les facteurs qui poussent le chien à agir de la sorte.

Pourquoi le chien se met-il à creuser ou à gratter ?

Gazon arraché, amas de terre entourant des gros trous, plantes saccagées… Quand on possède à la fois un chien et un jardin et que le premier a tendance à beaucoup creuser, les dommages occasionnés peuvent devenir décourageants. Pour ne pas avoir à priver l’animal de jardin (ce qui serait bien dommage), il est urgent d’identifier la cause de ce comportement afin d’y remédier efficacement.

L’une des principales origines de cette fâcheuse habitude est l’ennui. Un chien qui n’a pas grand-chose pour s’occuper et qui passe plusieurs heures par jour seul dans un jardin aura plus de chances de se mettre à creuser ou à gratter le sol. Par ailleurs, la solitude accentue cette tendance.

Le chien peut également se mettre à creuser pour rechercher de la fraîcheur durant les journées particulièrement chaudes.

Il peut le faire pour cacher quelque chose : de la nourriture ou un jouet dont il compte se servir ultérieurement.

S’il creuse sous une clôture, c’est qu’il cherche à s’échapper pour profiter d’un peu plus de liberté.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Autre chose pouvant l’amener à creuser ou à gratter : une odeur émanant de sous terre. On n'imagine pas ce que les chiens peuvent détecter et déterrer grâce à leur flair puissant. Certains types de chiens ont plus tendance à le faire que d’autres, à l’image des terriers : Border Terrier, Boston Terrier, Cairn Terrier, Fox Terrier, Jack Russell Terrier, West Highland White Terrier

Le divertir et lui proposer de l’exercice

L’ennui et la solitude étant les déclencheurs majeurs de ce type de comportement, le premier conseil à donner est de passer davantage de temps avec son chien et de lui proposer plus d’activités au quotidien.

Si vous avez l’habitude de ne le sortir qu’une seule fois par jour, ajoutez une seconde promenade et rallongez-en la durée. Pendant ces balades, jouez avec lui et faites-lui faire de l’exercice. Ceci aura aussi pour effet de canaliser son énergie : il en aura donc moins pour creuser.

Donnez-lui un maximum d’occasions de découvrir de nouvelles odeurs, d’autres chiens et d’autres humains en l’emmenant dans des parcs, par exemple. La socialisation, les stimulations physiques, psychiques et émotionnelles contribuent à en faire un être plus équilibré, plus heureux et moins enclin à développer des comportements indésirables.

A lire aussi : Maîtriser un chien mangeur d'objets

Définir les zones interdites et libres d’accès

Vous pouvez choisir de lui interdire l’accès à certains endroits du jardin, notamment les plantations de fleurs, les vergers ou les potagers sensibles. Grillages, barrières et clôtures entourant ces parcelles protégées peuvent ainsi s’imposer si votre chien continue de creuser et de gratter le sol.

Une autre solution consiste à lui attribuer des zones où il a le droit de le faire librement : consacrez-lui un ou plusieurs carrés où vous aurez disposé un mélange de terre et de sable. Pour en augmenter l’attrait, enterrez-y son os ou son jouet préféré.

0 partage

2 commentaires

Articles en relation