Watchman V, la mascotte de l'armée britannique pendant 13 ans mis à l'honneur avec des funérailles nationales dignes d'un héros

Watchman, 5e du nom, s’en est allé rejoindre le paradis des chiens après 13 ans de service en tant que mascotte des anciens combattants du Staffordshire. En début de semaine, des funérailles en grande pompe ont été organisées en son honneur.

Illustration : "Watchman V, la mascotte de l'armée britannique pendant 13 ans mis à l'honneur avec des funérailles nationales dignes d'un héros"

Lundi, des funérailles assez spéciales avaient lieu à l’hôtel de ville de Burton-upon-Trent, dans le comté du Staffordshire (centre de l’Angleterre). Le cercueil porté par des fantassins du Mercian Regiment contenait la dépouille d’un chien qui répondait au nom de Watchman V. Le canidé était accompagné vers sa dernière demeure avec les honneurs militaires, comme le rapportait Le Journal de Saône-et-Loire le mardi 1er février.

Cela faisait 13 ans que ce Staffordshire Bull Terrier à la robe noire remplissait fièrement ses fonctions de mascotte de l’association du régiment du Staffordshire, réunissant les vétérans des forces armées britanniques de la région.

Comme l’indique son nom, il était le 5e chien à tenir ce rôle depuis la Seconde Guerre mondiale. A ce titre, il avait pris part à plus de 900 cérémonies officielles, rencontré la famille royale et contribué à récolter des fonds pour l’organisation soutenant les anciens combattants.

Décédé le 13 janvier dernier, Watchman V était en semi-retraite depuis près de 2 ans, précise Le Journal de Saône-et-Loire, mais cela ne l’empêchait pas d’apparaître aux côtés de Watchman VI, son congénère ayant repris le flambeau, lors d’autres évènements tout aussi solennels.

L’héritier d’une longue tradition

Au sein du Régiment du Staffordshire, aujourd’hui dissous, c’était une tradition que d’avoir un Staffie comme mascotte. Une coutume qui avait débuté à la fin du 19e siècle et le Siège de Khartoum. Le premier chien de cette longue lignée s’appelait alors Boxer ; celui-ci était mort d’épuisement en regagnant son camp après s’être échappé du train transportant les troupes qu’il accompagnait au départ du Caire.

Toutefois, comme expliqué plus haut, c’est à partir de la Seconde Guerre mondiale que ces mascottes sont appelées Watchman.

A lire aussi : Une infirmière itinérante voit un camion arrimer et voler son camping-car avec son chien à l'intérieur !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 02/02/22

    RESPECT à toi WATCHMAN 5 ...repose en paix (j'espère que WATCHMAN 6 relèvera ta performance, à ne pas douter !!! '(trop triste l'histoire que je ne connaissais pas du premier WATCHMAN 1, dit "BOXER")

      Répondre   Signaler


  • Image de profil