Vivant au bout d’une laisse de 50 cm, ce chien a été libéré de son enfer par les bénévoles d’une association

Ortix menait une vie normale, jusqu’à ce que ses propriétaires adoptent des animaux qu’ils lui préféraient. Le chien a alors été relégué au second plan, obligé de vivre attaché dehors, sans amour et avec très peu de nourriture.

Illustration : "Vivant au bout d’une laisse de 50 cm, ce chien a été libéré de son enfer par les bénévoles d’une association"

La Fondation 30 Millions d’Amis a été contactée à propos d’un chien qui était gravement négligé, dans la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Lorsque les bénévoles sont arrivés sur place, ils ont effectivement constaté qu’un chien de race Jagdterrier vivait dans de très mauvaises conditions. Il était attaché à sa niche extérieure avec une laisse d’à peine 50 cm, tout juste de quoi se lever et se coucher. Il était maigre et avait seulement accès à une gamelle d’eau sale.

En plus d’être tout le temps attaché, il n’était même pas libéré pour des promenades.

Un chien négligé après l’arrivée de nouveaux animaux

Le chien se nommait Ortix et avait été acheté sur un site de petites annonces à l’âge de 3 mois. Il n’avait pas toujours été si négligé, mais l’arrivée de nouveaux congénères l’avait relégué au second plan.

« Il était au début choyé dans la maison mais serait devenu ‘de trop' lorsque la famille a eu d’autres animaux. Il risquait même l’euthanasie », a expliqué l’une des enquêtrices de la Fondation.

Illustration de l'article : Vivant au bout d’une laisse de 50 cm, ce chien a été libéré de son enfer par les bénévoles d’une association

© DR / Fondation 30 Millions d’Amis

La propriétaire du canidé a fini par accepter de leur céder Ortix. Une fois sa laisse retirée, le chien se sentait fou de joie d’être libéré. Et malgré tout ce qu’il avait vécu, il n’avait aucune once de rancune ou de méchanceté en lui. Il était juste reconnaissant d’avoir été détaché.

« Il s’est immédiatement réfugié dans mes bras, c’est un amour », a déclaré une bénévole.

A lire aussi : Une chienne accouchant dans la voiture reçoit le soutien d'un ado surpris mais déterminé à l'aider

Ortix a seulement besoin d’amour

Placé en famille d’accueil chez un membre de l’association pendant quelque temps, Ortix a prouvé à tout le monde qu’il avait le potentiel pour vivre en maison. « Il est adorable avec l’humain et s’entend bien avec ses congénères. Il a juste besoin d’affection et d’un peu d’éducation », a expliqué la famille d’accueil.

Le canidé a ensuite rejoint un refuge de la Fondation 30 Millions d’Amis, dans l’attente de trouver une maison chaleureuse pour le reste de sa vie.

6 commentaires