Une sculpture commémorative dédiée aux chiens héros inaugurée dans la commune d'une des unités cynophiles les plus importantes d'Europe

Une stèle érigée pour honorer les héros à 4 pattes a été inaugurée à Suippes dans la Marne, commune où est basée l’une des unités cynophiles militaires les plus importantes d’Europe. Ses membres bipèdes et quadrupèdes étaient d’ailleurs présents lors de la cérémonie.

Illustration : "Une sculpture commémorative dédiée aux chiens héros inaugurée dans la commune d'une des unités cynophiles les plus importantes d'Europe"

Casque Adrian sur la tête, moustache proéminente et Berger Allemand serré contre lui… La scène qu’offre la sculpture venant d’être inaugurée à Suippes (51) illustre parfaitement le lien qui pouvait exister entre les Poilus de la Première Guerre mondiale et les chiens qui les accompagnaient au front. Plus globalement, elle symbolise l’héroïsme de ces canidés ayant assisté en première ligne aux heures les plus sombres de l’humanité et fait preuve d’un courage inégalé.

Illustration de l'article : Une sculpture commémorative dédiée aux chiens héros inaugurée dans la commune d'une des unités cynophiles les plus importantes d'Europe
Commune de Suippes / Facebook

C’est hier, jeudi 20 octobre, que cette sculpture commémorative a été présentée lors d’une cérémonie organisée dans la commune marnaise qui accueille le 132e régiment d’infanterie cynotechnique de l’armée de terre, rapportait TV5 Monde.

Héritière du 132e régiment d’infanterie fondé sous la Révolution, cette unité a reçu son appellation actuelle en juillet 2019, après avoir été « groupe cynophile » (1977) puis « bataillon cynophile » (1999). Elle possède aujourd’hui le plus grand chenil d’Europe.

Premier mémorial consacré aux « chiens héros civils et militaires » dans le pays, cette stèle en bronze baptisée « Frères d'arme » est l’œuvre de Milthon, artiste franco-colombien de 59 ans. C’est la Société Centrale Canine qui en a assuré le financement.

Un mémorial rendant hommage au « travail admirable des chiens au service de l’Homme »

L’association française de cynophilie dont le président, Alexandre Balzer, a salué la mise en place de ce monument qui symbolise le « travail admirable de nos chiens au service de l'Homme, du chien visiteur dans nos hôpitaux au chien de patrouille dans les montagnes d’Afghanistan ».

La sculpture a été dévoilée devant plusieurs binômes du 132e régiment d’infanterie cynotechnique en uniforme de cérémonie, constitués de Bergers Allemands et Bergers Belges Malinois et de leurs maîtres-chiens.

A lire aussi : Ils adoptent un chien sourd au refuge sans se douter du bien qu'il ferait à leur fils atteint du même handicap

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil