Une portée de chiots abandonnés et infestés de vers est retrouvée dans une poubelle

Les scènes de ce genre sont malheureusement de plus en plus fréquentes au Royaume-Uni, à cause de la hausse du coût de la vie. Les membres de la RSPCA ont fait la découverte de 3 chiots, prisonniers d'un conteneur, et terriblement affectés par leur triste sort...

Illustration : "Une portée de chiots abandonnés et infestés de vers est retrouvée dans une poubelle"

Au mois de novembre dernier, la BBC revenait sur une nouvelle histoire de maltraitance animale qui donne peine à lire. Le pire dans tout ça ? Elle s'inscrit dans une longue liste d'abandons, qui ne cesse de croître avec l'inflation...

Illustration de l'article : Une portée de chiots abandonnés et infestés de vers est retrouvée dans une poubelle

RSPCA Leybourne Animal Centre

3 Cockapoos (chiens issus d'un croisement entre Cocker Anglais ou Américain, et Caniche) ont été retrouvés à l'intérieur d'un conteneur dans un parc près de Snodland, en Angleterre. Un mâle et 2 femelles s'y trouvaient, mais l'une de ces dernières ne va malheureusement pas survivre à ces conditions dramatiques.

Les 2 autres chiots ont été confiés à la RSPCA Leybourne Animal Centre, où les bénévoles mettent tout en œuvre pour les guérir de leurs blessures. En effet, les 2 Cockapoos étaient "infestés de vers" lorsqu'ils ont été repérés le 14 novembre dernier.

Un cas non-isolé

Rosie Russon, membre de la RSPCA, émet quelques hypothèses sur les raisons de cet abandon : "Nous soupçonnons qu'ils ont été délaissés par un éleveur qui n'arrivait pas à les vendre, ou à assumer le coût de leur suivi vétérinaire."

Illustration de l'article : Une portée de chiots abandonnés et infestés de vers est retrouvée dans une poubelle

RSPCA Leybourne Animal Centre

A lire aussi : La vidéo hilarante d’un Labrador Retriever dénoncé par ses congénères après avoir fait une bêtise

Cela n'arrange rien à la situation de la plupart des refuges, qui ont des difficultés à reloger leurs animaux résidents, et qui constatent une hausse du nombre d'abandons.

Les membres de la RSPCA ont remarqué que les chiots étaient pucés, mais cela ne leur a pas permis d'identifier le propriétaire. En attendant, ils font tout ce qu'ils peuvent pour offrir "la meilleure chance possible" à ces 2 boules de poils, fortement fragilisées par ce qu'elles ont subi...

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil