Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une loi interdisant d’avoir plus d’un chien vient d’entrer en vigueur dans une ville chinoise

Publié le 09/06/2017 à 11h42

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Une loi interdisant d’avoir plus d’un chien vient d’entrer en vigueur dans une ville chinoise"

A Qingdao, désormais, toute personne adoptant plus d’un chien tombe sous le coup d’une nouvelle loi entrée en vigueur le 8 juin et sanctionnant le contrevenant d’une forte amende.

De 1979 à 2015, la Chine appliquait ce qu’il convenait d’appeler la « politique de l’enfant unique », obligeant les couples mariés chinois à n’avoir qu’un seul enfant sous peine de sanction. Si cette loi a été légèrement assouplie il y a 2 ans en portant le nombre maximal d'enfants à 2 par famille, une autre de ce type est entrée application dans une ville de l’Est du vaste pays, mais concernant, cette fois-ci, les chiens.

D'après France 24 en effet, à Qingdao, dans la province du Shandong, il n’est désormais plus possible d’avoir plus d’un chien, et ce, depuis l’entrée en vigueur d’un règlement ce jeudi 8 juin. Toute personne enfreignant la loi s’expose à être condamnée à verser une amende de 2000 yuans (un peu plus de 260 euros). Une précision toutefois, cette loi n’est pas rétroactive ; les familles ayant déjà adopté plusieurs chiens avant le 8 juin ne sont pas touchées.

Une liste de races canines interdites, car jugées « féroces », a également été publiée. Elle comprend notamment les Pitbull, Rottweiler, Dobermann et le Dogue du Tibet. Plus surprenant encore, cette blacklist de 40 races fait apparaître des chiens qui ne sont habituellement pas considérés comme dangereux, comme le Berger Allemand, le Bull Terrier, le Kelpie et divers Lévriers.

A lire aussi : "Choisir son vétérinaire"

Les autorités ont justifié ces dispositions par l’augmentation du nombre d’incidents impliquant des chiens.

A propos de l'auteur :

1540 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !