Une femme vient en aide à un chien qui se noie, elle s'aperçoit qu'il était lesté de pierres !

Publié le 20/07/2020 à 17h59

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Une femme vient en aide à un chien qui se noie, elle s'aperçoit qu'il était lesté de pierres ! "
© Nottinghamshire Police

Grâce à l’intervention d’une femme, une chienne a eu la vie sauve alors qu’on avait tout fait pour se débarrasser d’elle. Les propriétaires de l’animal ont été identifiés et poursuivis en justice.

En janvier dernier, à Farndon dans le comté anglais du Nottinghamshire, Jane Harper promenait ses chiens en compagnie d’une amie, Joanne Bellamy, quand elles ont vu quelque chose dans le fleuve Trent. Il s’agissait d’un chien sur le flanc, le corps en partie immergé. Jane Harper le croyait mort, mais elle l’a vu cligner des yeux, rapporte la BBC.

Elle pensait que l’animal, qui était en fait une chienne, s’était retrouvé dans cette situation par accident, mais en la tirant hors de l’eau, elle a compris que ce n’était pas du tout fortuit. On l’avait attachée à une énorme pierre pour la lester et la tuer en la noyant.

De type Berger Belge (probablement Tervueren), elle a été secourue de justesse par Jane Harper, qui a ensuite été aidée par un autre propriétaire canin, suivi d’une femme qui a apporté des serviettes pour la sécher et la réchauffer.

Emmenée chez un vétérinaire, la chienne a, par la suite, été prise en charge par la RSPCA dans son refuge du Nottinghamshire, où elle continuait de recevoir des soins.

La police locale a ouvert une enquête. Une puce d’identification a été découverte chez l’animal, qui répond au nom de Bella. Ses propriétaires ont été identifiés : Leigh Johnson, 32 ans, et Charlene Latham, 31 ans.

A lire aussi : Aveugle, ce chien découvre sa propriétaire pour la première fois après une opération chirurgicale réussie ! (Vidéo)

Arrêtés, puis libérés en attente du procès, ils sont accusés d’acte de cruauté envers un animal et doivent en répondre devant la justice. Il était question qu’ils se présentent au tribunal début juillet, mais l’audience a été reportée à cause du coronavirus, d’après le Newark Advertiser.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

12 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 21/07/20

    c'est pas au tribunal qu'ils faut les envoyer mais les attacher les mains dans le dos et leur attacher une pierre au pied et les noyer moi je serai sans pitié avec les gents qui maltraite les animaux

     Répondre (6)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 21/07/20

    Complètement d'accord avec vous

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 21/07/20

    Les buter c pourris la

     Répondre  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 22/07/20

    Entièrement d'accord avec vous. Il faut leur faire exactement la même chose mais eux ne pas les sauver

     Répondre  Signaler

    Afficher 3 réponses de plus

  • Invité

    Invité a écrit : 21/07/20

    se sont pas des humains sa se sont des demons barbares j espere qu ils vont etre bien puni et suis d accord avec le premier commentaire la meme chose as ses fous irrespectueux de la vie

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 21/07/20

    Mais jusq ou ira la barbarie des hommes envers les animaux,j espère qu ils iront faire un tour en prison même si il faudrait les attacher à une pierre et les jeter dans l océan ,sa les aiderait peut être à réfléchir à leur actes

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 21/07/20

    Tout simplement immonde ,ces sales individus méritent une peine de prison, rien n'excuse leurs horrible comportement, ils auraient put simplement la donner a un refuge

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/07/20

    pourriture d'inhumains !!! j'espère qu'ils vont "morflés" dans la décision du tribunal : amende, prison et interdiction à vie de posséder un animal. J'espère que le beau toutou sera vite adopté par une gentille famille

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/07/20

    Rien ne vaut oeil pour oeil dents pour dents. Je suis totalement en désaccord avec les gens qui ont posé ce geste immonde. Par contre si je fait la même chose que les malfaiteurs je ne vaut pas plus qu un. Si nous voulons nous regarder dans notre miroir, je préfère que lon les juge par un la cours et eux sont formés pour rendre justice et je leur fais confiance.

     Répondre  Signaler


Articles en relation