Une chienne Labrador Retriever et son maître amassent des fonds pour une œuvre caritative en nageant

Bryan Avery, 54 ans, est le fondateur de l’association SwimTayka qui a pour mission de gérer des programmes d’enseignement de la natation aux enfants du monde entier. L’objectif est de lutter contre les 360 000 décès par noyade déplorés chaque année.

Illustration : "Une chienne Labrador Retriever et son maître amassent des fonds pour une œuvre caritative en nageant "

Bryan Avery est également l’heureux propriétaire de Poppy, une Labrador Retriever noire qu’il a adoptée lorsqu’elle n’était encore qu’un chiot. Il a décidé d’en faire la mascotte de son organisation SwimTayka. Et il faut avouer qu’elle donne l’exemple.

En effet, si jusqu’à l’âge d'un an la jeune femelle était terrifiée par l’eau, aujourd’hui Poppy nage comme une championne olympique.

« Avant, elle avait vraiment peur, mais un jour elle a vu un autre Labrador sauter dans la mer. Je suis un nageur ultramarathon, alors j'ai voulu savoir comment elle se comporterait avec moi dans ce milieu. Nous avons commencé avec des petites distances de 100 à 200 mètres, et elle a réussi à me suivre. Maintenant, je n’arrive plus à la sortir de l’eau », a expliqué Bryan à Metro.

Des nages caritatives

Poppy, aujourd’hui âgée de 5 ans, met son savoir-faire et sa passion pour la natation au profit de l’œuvre caritative de son maître. Leur dernière compétition en date ? Le très célèbre Henley Swim Festival visant à collecter des fonds pour SwimTayka.

« Poppy a fait des merveilles, elle a gagné la course en seulement 33 minutes et a même réussi à dépasser la nageuse olympique Catherine Patterson ! Elle a reçu beaucoup d'éloges, tout le monde l'appelait et scandait son nom », a déclaré Bryan extrêmement fier.

A lire aussi : Utilisé comme appât pour les combats de chiens, ce chiot édenté et malade vole le coeur de ses bienfaiteurs

Également d’après ses dires, Poppy s’est effondrée de fatigue dans son panier en rentrant à la maison, mais était la chienne la plus heureuse qui soit. Et elle n’en était pas à son premier exploit. Elle avait en effet participé à la course les 2 années précédentes.

« Nous l'aimons à la folie, c'est ma meilleure amie et je suis très admiratif de ce qu’elle arrive à accomplir », a conclu Bryan.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil