Un policier découvre un chiot de 6 mois, incapable de se déplacer, dans son jardin et lui trouve une famille

Illustration : "Un policier découvre un chiot de 6 mois, incapable de se déplacer, dans son jardin et lui trouve une famille"

Sauvé avec un autre chien d’un maître qui les maltraitait, Hemi s’est tout doucement remis de son calvaire. Mieux encore ; le chiot a trouvé une nouvelle famille aimante, tout comme son congénère d’ailleurs.

Le mois dernier, l’association SPCA du comté de Niagara, dans l’Etat de New York, avait été alertée via un témoignage anonyme de la situation préoccupante de 2 chiens, dont un chiot. Ces canidés étaient totalement négligés par leur propriétaire et mal en point, comme le raconte Animal Channel.

L’équipe de l’organisation de protection animale et des officiers de police sont intervenus sur les lieux et retiré les quadrupèdes à leur maître.

Le jeune chien, âgé de 6 mois et répondant au nom de Hemi, était très maigre et déshydraté. Il parvenait à peine à marcher, car sa patte arrière était enflée. L’un des policiers a dû le porter. Le second animal, une chienne appelée Foreign, était également atteinte aux membres postérieurs et avait du mal à se déplacer.

Après le sauvetage, la SPCA du comté de Niagara a ouvert une cagnotte en ligne pour l’aider à financer les soins des 2 chiens. 5000 dollars avaient été demandés, mais le total des dons a finalement dépassé cet objectif de 1600 dollars.

Grâce aux traitements et à l’attention assurés par les bénévoles et les vétérinaires, l’état de santé de Hemi et de Foreign s’est nettement amélioré.

Ce n’était pas la seule bonne nouvelle, puisque Hemi a trouvé une nouvelle famille. L’un des officiers qui l’avaient libéré est tombé sous le charme du chiot et décidé de l’adopter. Il s’appelle désormais Vito.

A lire aussi : Un chien espiègle et désobéissant devient le grand frère le plus doux et le plus dévoué

Foreign découvrira, elle aussi, son nouveau foyer dans peu de temps. Elle sera adoptée par un agent du bureau du shérif du comté.

0 partage
"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 15/01/21

    j'espère que l'individu sera poursuivi pour actes de cruautés et qu'il sera interdit de posséder des animaux jusqu'à la fin de sa vie. Mille mercis d'avoir sauvé les 2 chiens et heureuse de savoir qu'ils sont adoptés.

     Répondre  Signaler