Un poème glissé dans les papiers d'un chien adopté dans un refuge émeut aux larmes une jeune femme

Illustration : "Un poème glissé dans les papiers d'un chien adopté dans un refuge émeut aux larmes une jeune femme"

En découvrant le poème accompagnant les documents d’adoption de sa chienne, une jeune Américaine n’a pu retenir ses larmes. L’auteur de ce texte poignant adopte le point de vue d’un animal venant de trouver une famille.

Hope Ervin, 21 ans, et son compagnon voulaient adopter un chien. La jeune femme, qui vit dans l’Etat de l’Illinois, s’était alors rendue au refuge local, le centre Paws Jackson à Jacksonville. C’est là qu’elle a rencontré Sylvie, une femelle Shiba Inu. Cela a été le coup de foudre et l’adoption a été officialisée.

Quelques jours plus tard, quand Hope Ervin a emmené Syvlie avec elle sur son lieu de travail, elle a fouillé dans les papiers d’adoption de cette dernière et y a découvert une enveloppe. Celle-ci contenait les documents de vaccination de la chienne, mais aussi un poème qui l’a énormément émue. « Cela m’a vraiment touchée, car [Sylvie] avait été abandonnée plusieurs fois et provenait d'une usine à chiots », confie la jeune femme à The Independent.

« Voudras-tu toujours de moi »

Le texte avait été écrit par Evelyn Colbath en 1995. Il a pour titre « Bagages » et exprime, du point de vue d’un animal fraîchement adopté, sa joie d’avoir trouvé un foyer aimant, mais aussi ses doutes, ses craintes et la tristesse ressentie lors de son abandon.

Voici le poème en question :

« Maintenant que je suis à la maison, lavé, installé et nourri,
Confortablement niché dans mon nouveau lit douillet,
Je voudrais ouvrir mes bagages, de peur d’oublier
Il y a tant à porter, tant à regretter

Hmmm... Oui, ça y est, le voici, tout en haut,
Déballons la solitude, le chagrin et la perte,
Et là, près de mon perchoir se cachent la Peur et la Honte.
En regardant ces choses, que j'ai essayé de quitter,
Je dois encore déballer mon bagage appelé Douleur.
Je les ai aimés, les autres, ceux qui m'ont abandonné,
Mais je n'étais pas assez bien, ils ne voulaient pas de moi.

Ajouteras-tu des choses à mes bagages ?
M’aideras-tu à les déballer ?
Ou vas-tu simplement regarder mes affaires, et me ramener aussitôt ?
As-tu le temps de m'aider à déballer ? A ranger mes bagages et ne jamais remballer ?
Je prie pour que tu le fasses. Je suis si fatigué, tu vois
Mais je viens avec des bagages, voudras-tu toujours de moi ?
»

A lire aussi : La vidéo réconfortante d'un Berger Allemand se lovant dans les bras de sa nouvelle propriétaire émeut des millions d'internautes

Lisa Jackson, cofondatrice du refuge Paws Jackson, explique que ce poème est joint aux papiers de chacun des animaux qui y sont adoptés. L’équipe le fait en l’honneur d’une dame qui avait beaucoup aidé à la fondation de l’établissement 10 années plus tôt.

Photo de Mango Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 11/10/21

    trop émouvant et j'espère que SYLVIE sera heureuse auprès de sa nouvelle famille (de la part de SYLVIE car je porte le même nom que toi, ma toute belle)

      Répondre   Signaler


  • Image de profil