Un jeune réfugié syrien retrouve son chien resté au pays 1 an et demi après son départ grâce à un bon samaritain

Tout commence en 2015 lorsque Bassel Abou Fakher a fui la Syrie en guerre pour trouver refuge en Belgique. À sa plus grande peine, son départ précipité l’a contraint à laisser sa chienne Stella sur place. Sa famille d’accueil a cependant fait le nécessaire pour la rapatrier également.

Illustration : "Un jeune réfugié syrien retrouve son chien resté au pays 1 an et demi après son départ grâce à un bon samaritain"

Bassel Abou Fakher a adopté Stella, une magnifique chienne de race Berger Blanc Suisse, alors qu’il n’avait que 12 ans. Stella, quant à elle, avait 40 jours et tous 2 se réconfortaient la nuit. Une forte complicité s’est ainsi créée entre eux.

Un an plus tard, les conflits ont éclaté à Damas, leur ville de résidence. Même lorsque c’était dangereux, le jeune adolescent prenait le risque de promener sa fidèle amie à fourrure.

En 2015, Bassel a finalement fui son domicile pour venir se réfugier en Belgique.

Cependant, à contrecœur, il a dû laisser Stella sur place.

En effet, son voyage à travers le Liban et la Turquie ainsi que le trajet en pleine mer vers la Grèce en canot pneumatique aurait été périlleux pour la chienne.

Une nouvelle vie sans Stella

Bassel a trouvé refuge à Bruxelles en Belgique chez Joannes Vandermeulen et Ann Hoste. Les bons samaritains ont pris soin du jeune homme et l’ont aidé à s’épanouir dans son pays d’adoption.

Cependant, Bassel n’a jamais oublié Stella. Il était malheureux de l’avoir laissée à son triste sort. Joannes et Ann se sont donc dit qu’il fallait faire le nécessaire pour réunir le duo.

En collaboration avec un chauffeur de taxi local, Stella a été conduite de Damas à Beyrouth où l’attendait Joannes.

L’homme a ensuite réglé les formalités administratives et a chargé la chienne à bord d’un avion commercial. « Il est extrêmement difficile d'imaginer ce qu'il faut faire pour amener un canidé de Beyrouth à Bruxelles en passant par Istanbul. C'était très complexe. Stella a failli mourir en chemin quand elle s'est coincée avec son collier dans la caisse de transport. À l’arrivée, nous étions tous 2 exténués », a déclaré Joannes à UNHCR.

A lire aussi : L'adorable réaction d'un chien soulagé de retrouver ses amis poissons après le nettoyage de leur bassin (vidéo)

Les retrouvailles ont été fortes en émotions ! La chienne a tout de suite reconnu son maître et le duo ne s’est plus quitté depuis.

Leur belle histoire a fait l’objet d’un livre pour enfant nommé « Saving Stella : A Dog's Dramatic Escape from War » écrit par l’auteure Deborah Blumenthal.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil