Un groupe de 5 femmes dévouées consacre son temps libre à la recherche d’animaux disparus

Certains propriétaires de chiens sont parfois désemparés face à la fugue de leur animal. Qu’elle soit occasionnelle ou régulière, elle est une véritable source de péril pour le toutou, et d’angoisse pour le maître. Un groupe de femmes originaires du Colorado, aux États-Unis, a voulu prêter main-forte à ces propriétaires désespérés, et offre son expertise en recherche d’animaux perdus.

Illustration : "Un groupe de 5 femmes dévouées consacre son temps libre à la recherche d’animaux disparus"

La page Facebook « The Vanished : Colorado Pets », compte à ce jour des centaines de followers. Si Renae Bagwell, Barb Sebring et leurs 3 acolytes rencontrent un tel succès, c’est parce qu’elles ont permis à des milliers de chiens disparus de retrouver leur foyer. « Dès que vous commencez à vous y mettre et que vous réunissez des familles avec leur animal, ça devient vraiment addictif. C’est comme une vocation pour nous » s’est exprimée Barb.

Elles forment un précieux réseau de ressources

Les bonnes samaritaines procèdent toujours de la même manière, comme le rapporte WFMZ. Elles recueillent d’abord toutes les informations nécessaires auprès des propriétaires, distribuent des flyers, parcourent toutes les annonces d’animaux perdus ou trouvés sur Internet, et elles se rendent également dans les refuges. Rien n’est laissé de côté.

Illustration de l'article : Un groupe de 5 femmes dévouées consacre son temps libre à la recherche d’animaux disparus

WFMZ

Elles font des rondes, et sont équipées de pièges sans cruauté, qui peuvent être installés et surveillés à distance : un outil qui porte ses fruits « 80 % du temps » selon Barb. Pour ces femmes, l’essentiel est « de rester calme », d’être « aussi détaillé que possible » et surtout, « de garder espoir » malgré tout.

A lire aussi : Des volontaires se lancent à la recherche d'un chien en fugue pour réaliser les dernières volontés de son défunt maître

Un travail fait avec amour

Cette mission est entièrement financée par ce groupe de femmes, qui n’acceptent pas d’être récompensées pour leur travail. Le soulagement du maître qui retrouve son animal est, pour elles, amplement suffisant. Elles organisent, cependant, quelques collectes de fonds pour les aider à couvrir les coûts engendrés par leurs actions.

1 commentaire