Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Un Epagneul Breton tué par 3 autres chiens sous les yeux de son maître

Un Epagneul Breton tué par 3 autres chiens sous les yeux de son maître

Publié le 27/09/2017 à 11h34

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un Epagneul Breton tué par 3 autres chiens sous les yeux de son maître"

Un retraité habitant Rennes a vu son chien mourir sous yeux après l’attaque par 3 molosses dont la maîtresse a perdu le contrôle. L’homme a porté plainte.

L’incident, rapporté par le site Ouest-France, a eu lieu le lundi 18 septembre 2017 à Rennes (35) et a coûté la vie à un chien de race Epagneul Breton.

Ce matin-là, Michel Prêtre, avocat à la retraite, promenait son compagnon à 4 pattes âgé de 13 ans et répondant au nom de Kiwi, comme il le faisait quotidiennement. Tous 2 marchaient tranquillement sur le boulevard Oscar-Leroux et se sont accordé une petite pause sur un terre-plein, à quelque pas de l’école maternelle et primaire Oscar-Leroux, d’après le témoignage du beau-fils de M. Prêtre.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

C’est là qu’une jeune femme, dans la trentaine, est passée à proximité du duo alors qu’elle tenait 3 chiens de type molossoïde en laisse, mais sans muselière. Ils ont été décrits par le beau-fils, cité par Ouest-France, comme étant probablement de race Staffordshire Bull Terrier qui, pour rappel, n’est pas concernée par la législation sur les chiens « dangereux » (catégories 1 et 2). Il est souvent confondu avec l’American Staffordshire Bull Terrier, qui en fait bien partie en revanche.

Pour revenir au fait, la rencontre entre les 4 chiens a débouché sur une bagarre au cours de laquelle l’Epagneul Breton n’avait évidemment que peu de chance de s’en sortir indemne, étant confronté à 3 adversaires devenus hors de contrôle. Kiwi a, en effet, subi plusieurs morsures qui ont fini par le tuer, malgré les vaines tentatives de son maître et de passants, notamment un automobiliste qui a essayé de s’interposer en usant d’un bâton.

Son décès a été constaté sur les lieux par un vétérinaire, alors qu’une patrouille de police venait d’arriver. L’homme et son beau-fils ont décidé de porter plainte. Ce dernier dit vouloir que « les chiens soient euthanasiés et que la jeune femme ait une interdiction à vie de s’occuper de ce genre de chien. » (propos recueillis par Ouest-France).

Boulevard Oscar-Leroux, Rennes (Capture Google Street View)

6222 partages

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !