Un chien victime de négligence retourne au refuge 8 ans après son adoption mais ne désespère pas de rebondir

Retour à la case départ pour Jakoos, chien adopté en 2016 et qui, en fin de compte, n’a pas eu droit à la vie heureuse que tout le monde espérait pour lui et qu’il méritait. Le toutou sénior était, en effet, détenu dans des conditions déplorables dénoncées récemment dans un signalement parvenu à un refuge sarthois.

Illustration : "Un chien victime de négligence retourne au refuge 8 ans après son adoption mais ne désespère pas de rebondir"

Qui pour offrir un nouveau départ à Jakoos, chien qui ne demande qu’à aimer et être aimé ? Âgé de 9 ans, il est récemment revenu au refuge qu’il avait quitté 8 années plus tôt pour une « vie meilleure », rapportait Actu Le Mans.

Ce n’était manifestement pas le cas, puisqu’un signalement adressé à la SPA d’Yvré-l’Evêque (72), près du Mans, indiquait que le quadrupède était victime de négligence. « Adopté en 2016 à notre refuge, il a été l'objet d'un récent signalement, car le loulou vivait à la chaine, dans une soue à cochon », peut-on effectivement lire sur la fiche d’adoption de Jakoos que l’on peut consulter sur le site de l’établissement.

Le témoignage en question avait déclenché l’intervention des délégués enquêteurs « qui ont réussi à le sortir de là, pour qu'il puisse retrouver la sécurité et les soins que requièrent son âge avancé ».

Le retour d’un animal au refuge n’est évidemment pas l’issue escomptée par les bénévoles et employés de n’importe quelle structure d’accueil, mais dans le cas de Jakoos, c’était clairement la meilleure chose à faire. Il fallait extraire le croisé Griffon à ce triste quotidien qui était le sien.

Prêt à repartir sur de bonnes bases

Aujourd’hui, le chien vit dans des conditions bien plus décentes et se tient prêt à tout recommencer au sein d’une nouvelle famille aimante. L’équipe de la SPA d’Yvré-l’Evêque reste confiante quant aux chances de trouver un foyer chaleureux pour Jakoos malgré son âge, car il ne manque pas de qualités.

A lire aussi : Après avoir appris à fermer la porte de sa cage, un Labrador facétieux en profite pour jouer un mauvais tour au chat de la maison (vidéo)

Illustration de l'article : Un chien victime de négligence retourne au refuge 8 ans après son adoption mais ne désespère pas de rebondir
La SPA - Refuge d'Yvré-l’Évêque / Facebook

« Si vous avez le temps, l'amour et la bienveillance à porter de patte, venez donc faire la connaissance de notre Jakoos ! », conclut le texte de présentation du canidé sur le site de la SPA yvréenne.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 27/01/24

    La vie n'est pas simple. De moins en moins d'ailleurs. On n'en bave pour tout . J'entends.
    Mais quand on est sans moyen on n'en devient pas sans voix.
    Alors on prend son courage à deux mains et on assume son compagnon qui lui ne peut pas se balader seul, ni faire son repas, ni les courses ni téléphoner au véto.
    Je m'insurge aussi contre les associations qui ne permettent pas aux SDF de vivre AVEC leurs compagnons.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil