Un chien très mal en point trouve refuge auprès de Golden Retrievers dont le maître décide de lui venir en aide

En fugue ou victime d’abandon ? Spudley n’étant pas identifié, personne ne sait d’où vient ce chien, ni ce qu’était sa vie passée jusqu’à sa découverte par un restaurateur. La route vers la guérison et l’adoption est encore longue pour le quadrupède, mais il peut compter sur des personnes bienveillantes s’étant mobilisées autour de son cas.

Illustration : "Un chien très mal en point trouve refuge auprès de Golden Retrievers dont le maître décide de lui venir en aide"

Sean LeMay tient une pizzeria à Clifford, en Ontario (Canada). Il est aussi le propriétaire de 2 Golden Retrievers grâce auquel tout a changé pour Spudley, un chien qui avait grand besoin d’aide. Un récit rapporté par Guelph News le mercredi 14 février.

La découverte de ce Goldendoodle ou Labradoodle date du 7 février 2024. Ce matin-là, Sean LeMay était surpris de trouver ses chiens en compagnie d’un congénère mal en point. Il était extrêmement maigre et son pelage était dans un état déplorable. Constatant que ses Golden Retrievers n’étaient pas sur la défensive en présence du visiteur, signe d’après lui qu’il ne risquait pas de lui être hostile, l’homme s’est approché de lui et a même pu le caresser après lui avoir donné à manger.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Un chien très mal en point trouve refuge auprès de Golden Retrievers dont le maître décide de lui venir en aide
Shelley Morphy-Campbell / Facebook

Le restaurateur ontarien a ensuite posté des photos du quadrupède sur la page Facebook de sa pizzeria, dans l’espoir que quelqu’un le reconnaisse et vienne le récupérer, ou qu’une organisation le prenne en charge. « J'étais inondé, raconte-t-il. Il y a eu 5 ou 6 associations qui m'ont appelé… 5 ou 6 toiletteurs proposant leurs services et toutes sortes d'autres personnes. »

Une chaîne de solidarité au secours de Spudley

Parmi ces gens, il y avait Shelley Campbell, dont la fille Tailor Farrell est bénévole au sein de l’association Halfway Home K9 Rescue. Cette dernière a multiplié les contacts en vue de trouver du soutien et une famille d’accueil pour le chien, qui a été appelé Spudley.

Ce sont finalement Shelley Campbell et son fils qui ont assuré le transport de l’animal jusqu’à la ville d’Arthur, située à une quarantaine de kilomètres de Clifford. Là, il a été confié à d’autres bénévoles qui l’ont emmené chez le vétérinaire le lendemain.

Spudley a été débarrassé de 2 kilogrammes de poil sale et emmêlé. Son poids corporel n’excédait pas les 15 kilogrammes, alors qu’il devait en peser au moins 5 de plus. Le vétérinaire a également découvert qu’il était atteint de cheyletiellose, une maladie parasitaire contagieuse provoquée par un acarien appelé Cheyletiella yasguri. Son âge a été estimé à 1 an. Il est actuellement chez une famille d’accueil aimante de Woodstock, toujours en Ontario.

On ignore tout de son passé, mais Tailor Farrell pense qu’il provient d’un élevage. Elle ne sait pas s’il s’en était échappé ou s’il avait été abandonné. Quoi qu’il en soit, il se porte beaucoup mieux aujourd’hui et peut aspirer à un avenir radieux. Les nouvelles données hier par Sean LeMay sont, en effet, très rassurantes.

« Spudley est passé de l’errance, la solitude, la faim et la négligence à une maison confortable »

« Spudley est passé de l’errance, la solitude, la faim et la négligence à une maison confortable à Woodstock où il est pris en charge par une famille aimante avec un Cockapoo », indique-t-il sur la page Facebook de son établissement.

A lire aussi : 2 Golden Retrievers protecteurs se disputent la garde du nouveau chaton de la famille dans une vidéo attendrissante

Il ajoute que le chien demande de plus en plus d’interactions humaines, mais qu’il doit encore être isolé de ses congénères le temps d’achever son traitement contre la cheyletiellose. Sean LeMay pense que la maladie aura disparu d’ici un mois.

« Une fois qu'il aura pris du poids, qu'il sera castré et que ses poils repousseront (une affaire de quelques mois), il sera proposé à l'adoption, poursuit-il. Je suis sûr qu'il sera populaire lorsqu'il retrouvera toute sa splendeur ! »

1 commentaire